Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la sauvegarde des ames impies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maistraim



Nombre de messages : 16
Village : tastevin
Classe sociale : notable
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: De la sauvegarde des ames impies   Mar 27 Juil 2010 - 16:39

Mes très cher frères, et sœurs,

Je souhaiterai vous soumettre un projet que j'avais déjà essayer de réaliser en d'autre contrées. Il s'agit de sauver les âmes impies, et je crois que pour cela nous réunissons ici même tout les rouages nécessaires a sa réalisation.

Ayant eu un parcours un peu particulier, je puis bien parler de ce que peut être peut d'entre vous connaissent, les tribunaux et leur justice aveugle et dénuée du verbe du tout puissant.


Citation :
Ma demande st que le pardon, demande spontanée de l'accusé visant à échanger une peine probable contre un temps de service du seigneur auprès de notre abbaye, puisse être accordé en cours de justice en première instance au conditions suivantes :

*L'accusé plaide coupable
*Il est présent durant tout le procès
*Fait la du pardon demande lors de sa dernière plaidoirie
*Entre dans une armée d'escorte qui le mènera directement a tastevin ou il intègrera la liste des brasseurs

Si ces conditions sont remplies, alors le juge pourra demander au père supérieur de l'abbaye la sentence en jours de service de pénitence. Il prononcera alors une peine éditée par la voix du seigneur qui dédommagera en labeur les méfaits et les affront fait au tout puissant du pauvre hère.

Exemple :

*Un esclavagiste est accusé en votre tribunal.
*L'accusé lors de sa derniere plaidoirie demande le pardon du tout puissant
*Le juge en réfère a Pouss notre actuel père supérieur
*Pouss estime le préjudice a 2 jours de service a l'abbaye, et s'assure que l'accusé a été accepter a l'abbaye, ainsi que le fait qu'il ne puisse s'évader (mis en ennemi de l'armée monacale comme cela s'il quitte l'abbaye il sera exécute par le tout puissant.)
*Le juge prononce le Pardon du tout puissant, énonce le nombre de jours de service dans son verdict et relaxe l'accusé en échange du service.
(Cliquer sur relaxe une fois x jours jours de travail a l'abbaye effectué )


Voila mes biens chers frères et sœurs se qui selon moi permettrait de sauver des âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Luzifer
Comte
Comte
avatar

Nombre de messages : 8394
Age : 27
Village : Cambrai
Classe sociale : Comte de Ponthieu
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mar 27 Juil 2010 - 17:19

Je remonte l'info au HC ,nous allons en débattre.
Revenir en haut Aller en bas
dagoon
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 11483
Village : Péronne
Classe sociale : Reine des Cahudes
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mar 27 Juil 2010 - 17:42

le HC fait plus simple, il va supprimer l'esclavagisme.

_________________
C'est pas pasque je suis naine que je suis petite!!!

merci bique
Revenir en haut Aller en bas
maistraim



Nombre de messages : 16
Village : tastevin
Classe sociale : notable
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 3:07

Ma fille, l'esclavagisme était un exemple, cet article de loi devrai aussi être invocable en cas de trouble a l'ordre public, trahison etc etc.... bien sur les jours de services obligatoire seraient proportionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Elena7
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 6208
Village : Emerge petit à petit d'un très long sommeil
Classe sociale : Vicomtesse de Fiennes et Dame d'Autingues
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 14:35

Bonjour. Elena Hale d'Harlegnan, Juge d'Artois. J'ai fait part de mon avis au HC concernant votre idée, alors autant que je vienne directement à la source pour discuter. Voici ce que j'ai annoncé :

----

C'est faisable, mais ça me gêne.

Citation :
Le juge prononce le Pardon du tout puissant, énonce le nombre de jours de service dans son verdict et relaxe l'accusé en échange du service.

En quoi la justice comtale irait s'immiscer dans les histoires religieuses ? En quoi, de mon propre chef, je me permettrai de prononcer le pardon du Tout-Puissant alors que je me baigne dans le domaine temporel et non spirituel. Peut-on dire que ma voix serait en quelque sorte "sacrée" ?

Je relaxe les accusés qui passent devant moi pour affaire de sorcellerie. Si je peux prononcer le pardon du Tout-Puissant, je peux donc me permettre de dresser de nombreux bûchers pour faire brûler les sorciers ?

L'idée est bonne. Mais la justice peut-elle avoir la prétention de se faire porte parole de la voix du Seigneur ?


Ce que je préconise, c'est de passer outre les pardons divins et toutes connotations divines dans une décision strictement temporelle, vu que nous ne sommes pas dans un tribunal ecclésiastique. ^^

Maintenant, je peux très bien demander à quelques individus de se rendre à l'abbaye dés lors où un petit quelque chose aura été signé de la part du HC et de l'abbaye pour permettre ce genre de décisions (voir à faire une modification à ce sujet dans la DLCA)

Après, à l'abbé et au Juge de voir ensembles pour mettre en place un certain quota à respecter. Pas d'abus. Ça ne change pas des décisions de TIG, mais on enlève simplement le côté "repentance".


Citation :
*Un esclavagiste est accusé en votre tribunal.
*L'accusé lors de sa derniere plaidoirie demande le pardon du tout puissant Si le Juge décide de mettre une peine "abbatiale", il contacte l'abbé.
*Le juge en réfère a Pouss notre actuel père supérieur
*Pouss estime le préjudice a 2 jours de service a l'abbaye Le Juge et l'abbé établissent la peine du séjour. Le juge prononce le Pardon du tout puissant, énonce son verdict et fait mention du séjour à l'abbaye. L'abbé doit s'assurer que l'accusé a été accepté a l'abbaye, ainsi que le fait qu'il ne puisse s'évader (mis en ennemi dans l'armée monacale.)

Citation :
(Cliquer sur relaxe une fois x jours jours de travail a l'abbaye effectué )

En plus, la relaxe n'est pas une affaire d'attente et de clics. ^^
Il faut bien que la décision soit donnée pour que la peine se fasse.
Revenir en haut Aller en bas
maistraim



Nombre de messages : 16
Village : tastevin
Classe sociale : notable
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 16:14

l'intérêt de cette mesure est de permettre a des âmes égarées de pouvoir repartir sur le bon pieds. Si vous ne pouvez pas vous prononcer comme la voix du tout puissant, ce qui est une évidence, il n'en est pas de même pour le père supérieur, ainsi donc le verdict serai prononcer par votre bouche mais il serai le verbe du père supérieur, qui le tiendrai du tout puissant lui même.
Ensuite le terme quota ne me plait pas du tout, il sous entends une obligation de nombre, nous ne traitons pas la une affaire commerciale mais de la sauvegarde des âmes, nul quota ne peux règlementer la sauvegarde des âmes et ce n'est surement pas vous, ayant la charge de juge qui pourrez me contredire...

Par ailleurs, ma fille, certaines de vos paroles me blessent les oreilles, je vous cite :
Ce que je préconise, c'est de passer outre les pardons divins et toutes connotations divines dans une décision strictement temporelle, vu que nous ne sommes pas dans un tribunal ecclésiastique.



Vous souhaitez donc passer outre le choix du tout puissant, la justice des hommes est en effet la sienne, mais ne perdez pas de vue que le tout puissant juge tout le monde de son coté, le pécheur, vous, moi et le vertueux, vous ne pouvez donc jamais prétendre passer outre le jugement du seigneur.

Pour moi je le répète cet amendement n'a pas vertu à être un privilège accordé à quelques cas, mais une porte ouverte à tout le monde qui resterai ouverte. Un puits de lumière au fond du gouffre de la noirceur de l'âme.

Puis je vous posez la question suivante, un homme paye t'il mieux sa dette envers la société des hommes en perdant de l'argent et en croupissant au fond d'une oubliette un certain temps ? ou alors il se rachète aux yeux de tous et fait honneur au tout puissant en travaillant dans le but d'aider les autres ?



Le but de cet amendement n'est pas de vous permettre de choisir entre une peine temporelle ou une peine spirituelle, mais d'ouvrir une porte de pardon au pécheur, le tout puissant dans sa grande mansuétude accordera son pardon à tout repentant, dans mon esprit une fois cet amendement invoqué, alors pas de peine, juste un service plus ou moins long en fonction de la faute.


Je rajouterai du moins une chose qui intéressera surement plus de monde ici bas, car vous êtes malgré tout atteint, comme beaucoup, du pécher d'avarice, et la fascination de l'or risque de vous perdre.

Vous souhaitez lors de notre rencontre en votre château nous négocier une bonne parti de notre production de bière pour votre pays, mais aussi dans un but commerciale. Et toujours dans se même but commerciale, Votre CAC a déjà, avant même toute chose, fait étale de sa volonté de réduire le prix d'achat... offre déjà désagréable quand a la valorisation de notre travail. Cependant, je tiens a attirer votre œil expert en économie sur l'étroite relation de notre production et de notre nombre de moines. Les esprits avisés trouveront donc surement ma proposition intéressante, car elle permettrait de nombreux autres arrangement, beaucoup plus temporelle.. si je puis dire... héhéhé
Revenir en haut Aller en bas
dagoon
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 11483
Village : Péronne
Classe sociale : Reine des Cahudes
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 23:15

Dagoon se mordait la langue pour pas éclater de rire. Le HC attendait Poussix, il a eu Maistraim. Encore pire en négociation car avec lui y a rien a négocier.

Je ne reviendrais pas sur l'ironie du péché de votre dénonciation du péché d'avarice. Donc passons

Cher Baron, ne craignez vous pas que le cloitre ne devienne un cloac si on y envoie tout les paumés d'Artois?
Au contraire, je crois que les artésiens devraient avoir envie de découvrir l'abbaye et devraient avoir la chance de pouvoir avoir une seconde vie en son sein, affin de se rapprocher du tres haut.
Il ne faudrait point que le fait de venir à l'abbaye soit considéré comme une punition, mais comme une chance.

_________________
C'est pas pasque je suis naine que je suis petite!!!

merci bique
Revenir en haut Aller en bas
nanuccio

avatar

Nombre de messages : 1835
Village : bertincourt
Classe sociale : Recteur
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 23:20

Le curé écouta attentivement Le moine Maistraim. Il accueilla les paroles avec plaisir.


Cher confrere, je me présente Nanuccio, curé de la paroisse de Bertincourt. Je n'ai pas jusqu'à présent l'honneur de vous rencontrer malgrès que votre nom ne m'était pas inconnu.
Je suis assez d'accord sur la partie ou vous parlez des ames et suis convaincu moi même que dans le pardon si le repenti est sincere et bien plus bénéfique qu'une simple condamnation, celle ci de plus risque de l'écarter encore plus du tout puissan.
Vous avez bien compris égallement que la richesse ne peut que ternir nos ames avec tout ce que ca apporte.
Par contre il faut bien comprendre que nous faisons partie tous ici même d'un même et unique comté et nous devons le rendre fort pour éviter que nous nous fassions ecrasé par des gens qui pourraient avoir des idées contraires.... dans le cas ou ils auraient les même l'unit"é serait que meilleure.... Notre but à tout un chacun est de rendre l'homme meilleur et pour cela nous sommes tous différent, cette différence peut fair l'unité si nous voguons dans le même sens ...


Le père Nanuccio s'interrompit

Revenir en haut Aller en bas
Elena7
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 6208
Village : Emerge petit à petit d'un très long sommeil
Classe sociale : Vicomtesse de Fiennes et Dame d'Autingues
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 28 Juil 2010 - 23:38

Ce n'est pas à moi de faire le travail d'un évêque, et plus largement, du Tout-Puissant. Il juge les âmes, je juge les hommes. Mon tribunal n'est pas un tribunal ecclésiastique, devrais-je donc avoir la prétention de juger si tel ou tel individu doit rejoindre le Très-Haut en le faisant brûler pour cause de sorcellerie, alors que la Charte des Juges m'oblige à jouer la carte de la prudence ?

Je ne peux me permettre de prononcer des pardons divins, n'ayant aucunement reçu de la part du Divin une quelconque mission d'un ordre purement théologique. Je porte la robe d'un juge temporel, et non spirituel. Pensez-vous que ce serait acceptable pour la CA de devoir statuer sur un verdict dont la parole émanerait d'un abbé ? De jouer simplement une oratrice alors que les lois font de moi la représentante même en terme de justice dans mon Comté ?

J'ai bien plus à faire avec des accusés récalcitrants que de m'occuper des âmes. Certains ont déjà du mal à se donner corps et âme pour respecter mes décisions, alors est-ce que la situation sera bien plus bénéfique si un moine fait appel à son bon sens Aristotélicien ? Un homme apprenant à vivre dans la misère après qu'il ait commis un crime, le fera réfléchir sur ses actes. Peut-on pardonner avec sincérité ce que Daju a fait à Christos ? Ses textes misent à l'index prouve que non. Et rien n'a été intenté pour lui reprendre l'argent de sa trahison.

Accorder le pardon, ce n'est pas de mon ressort. Je ne suis pas membre de l'Église. Je ne suis qu'une simple Aristotélicienne et je n'aies aucunement une charge me confiant le soin des âmes. Donc entendre que je suis fascinée par l'or, vous me permettrez d'en douter. L'argent que le Tribunal réclame ne va pas dans les poches du Comté, qui fait tout pour améliorer la vie de ses concitoyens et qui tente de construire davantage de lieux de culte.
Revenir en haut Aller en bas
maistraim



Nombre de messages : 16
Village : tastevin
Classe sociale : notable
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Jeu 29 Juil 2010 - 0:54

Dans son coin l'Usurpateur se mordillait les lèvres refoulant au plus profonds de sa conscience son caractère si longuement éprouvé par les ans. Il pestait dans les termes les plus infâmes qu'il puisse connaitre contre la couardise politicienne et le manque de finasserie dont ils faisaient preuve.
** Mortecouille de foutre diantre, c'est qu'elle est plus raide dans son codex que moi dans mes braies la jugeresse **

ou encore :

** Les béotiens, impossible de comprendre donc la subtilité de l'accord présenté ? m'étonne pas que personne ne fasse d'affaire dans leur pays, s'ils ont même des remords a exploiter leur coupable... foutrebleu, z'ont pas une graine dans la courge... **


Arborant toujours son grand sourire diplomatico paternaliste il s'eclaircit la voix.


D'autre ont ils des objections ? car nous sommes nombreux ici, mais je trouve qu'il y a bien plus de monde a l'atelier BIERE qu'a la table de discussion....
Revenir en haut Aller en bas
maistraim



Nombre de messages : 16
Village : tastevin
Classe sociale : notable
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Dim 1 Aoû 2010 - 0:13

bzzz zzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Elena7
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 6208
Village : Emerge petit à petit d'un très long sommeil
Classe sociale : Vicomtesse de Fiennes et Dame d'Autingues
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Dim 1 Aoû 2010 - 1:38

Lorgne d'un air sévère une mouche qui vole, et s'empresse de la tuer. Elena n'avait pas vraiment reçu de retour à ses propos. Elle haussa les épaules, et patienta jusqu'à ce que le bon Dieu ait la gentillesse de briser le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Poussix

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 36
Village : Abbaye du Tastevin
Classe sociale : Père Abbé
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mar 3 Aoû 2010 - 16:20

On m'a appelé ?
Arf' j'étais dans la salle d'à côté...
Bien, de quoi parlez-vous ici ?

L'abbé lu sur la porte "Sauvegarde des âmes impies".
Tiens donc, en voilà un bon sujet !

L'abbé s'assit, et analysa la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Elena7
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 6208
Village : Emerge petit à petit d'un très long sommeil
Classe sociale : Vicomtesse de Fiennes et Dame d'Autingues
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   Mer 4 Aoû 2010 - 0:21

Qu'en pensez-vous donc monsieur l'abbé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la sauvegarde des ames impies   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la sauvegarde des ames impies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ames sensibles s'abstenir...
» [RP] Les Ames liés
» Fichier de sauvegarde
» Ames errantes/Esprits Perdus
» [bug 3.5xD] Petit souci au moment de la sauvegarde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: archives de l'abbaye-
Sauter vers: