Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Liptis
Procureur
avatar

Nombre de messages : 5728
Village : Arras, la perle d'Artois
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies - Bourgeois
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Mer 29 Fév 2012 - 23:01

Liptis apprécia la rapidité de réaction de son aide-soignante. A n'en pas douter, Perl était quelqu'un d'efficace. Elle était également curieuse et posait des questions.

Vous voulez que je change maintenant les draps? Cette maladie que vous avez parlé elle porte quel nom?

Cette maladie est encore mal connue. On ne sait trop comment elle se déclenche, comment elle s'attrape. Selon des savants arabes, la sueur peut être un élément de contamination. Le mucus - cette matière qui tend à suinter de ses lèvres - doit être aussi manipuler avec précaution.
Nous allons devoir manipuler notre patiente avec précaution...


Liptis, tout en parlant, enfila son tablier et passa outre l'absence de masque pour le moment. Ils allaient changer les draps lorsqu'on toqua à la porte.

Ici, Jonas Voronda, Fiancé de Dame Mélina, puis-je entrer ?

Liptis fit signe à Perl d'attendre un instant et il se dirigea vers la porte. Il se trouva alors face au fils de son suzerain.

Bonsoir, parla bas le médecin. Oui vous pouvez entrer un instant. Liptis s'effaça afin de laisser passer l'homme. Messire, votre fiancée est atteinte d'une maladie grave. Je dois vous avouer que son état m'inquiète.

Il laissa l'homme digérer cette terrible information. Puis, il reprit... Vous pourriez nous aider, mon aide-soignante et moi même. Perl doit changer les draps souillés et je vais avoir besoin de votre aide pour la soulever le plus délicatement possible. Prenez mon tablier...

Il lui montra alors comment s'emparer doucement des jambes de la jeunes femme tandis que lui la soulèverai par les épaules. Perl changerai alors rapidement les draps afin que leur patiente soit dans un état de repos plus que satisfaisant.

_________________
   
Tribun et fier de l'être!
Revenir en haut Aller en bas
Perl
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 11196
Village : Bertincourt
Classe sociale : Médecin spécialité amputation d'orteil
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Jeu 1 Mar 2012 - 0:00

Les draps frais et propres la patiente recouchée, Perl avait entreprit d'éponger le visage de celle-ci laissant les hommes discuter entre eux. Que pouvait-elle faire de plus, tant que cette fièvre envahirait Melina la médecine restait faible...
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Jeu 1 Mar 2012 - 10:48

Pistache arrivé essoufflé d'avoir courru les escaliers elle avait tant pleurer qu'elle se ressaisi et ne voulan tpas laisser Mélina malgré la présence de Jonas, elle voulaisêtre là si Mélina la demandé elle resta dan sle couloir assise sur un banc, essayant de voir le docteur, ou Perl, ou Jonas, ele voulais savoir ce qu'elle avait, elle resta là sur le banc à attendre patiament.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas.Voronda

avatar

Nombre de messages : 83
Village : Azincourt
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Re: Chambre   Ven 2 Mar 2012 - 0:47

Jonas sourit à l'homme qui lui ouvrit la porte. Il salua chaleureusement Liptis, puis entra. Inquiet, il écouta anxieusement le diagnostique du médecin. Il fut ensuite invité à l'aider, son aide-soignante et lui même. Évident, il accepta. Suivant les consignes de Liptis, ils réussirent. Voyant que son aide-soignante prenait la relève pour la suite, il fit un pas derrière, essayant d'en savoir davantage sur l'état de sa compagne.

Vous n'en savez pas plus ? Est-ce une maladie rare ?

Détournant le regard un instant,toujours aussi préocupé, il regarda Mélina allongée sur le lit avant de revenir à Liptis. Il attendit qu'il ait répondu à ses questions avant de le relancer en lui disant : Si vous me le permettez, je sortirais un instant donner des nouvelles à Pistache avant de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Procureur
avatar

Nombre de messages : 5728
Village : Arras, la perle d'Artois
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies - Bourgeois
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Dim 4 Mar 2012 - 19:33

Le médecin fut prit à part par le compagnon de la malade. Il voyait bien, dans son regard comme dans ses paroles, l'angoisse qui l'étreignait. Il connaissait ce sentiment de douleur ; il saisit doucement le bras de l'homme et lui parla d'une voix sourde...

Je dois vous avouer que nous ne savons pas encore grand chose sur cette maladie. Ce n'est pas une maladie rare, loin de là hélas, mais elle est difficile à soigner. Il n'ajouta rien de plus pour ne pas peiner encore plus le pauvre homme.

Il reprit d'une voix douce... Perl et moi-même allons tout faire pour la soigner. Cependant, vous ne devrez pas vous approcher trop près de votre compagne... ni vous, ni sa demoiselle de compagnie. Je vous ai déjà assez exposé comme cela. Ce que j'en sais, c'est que, dans certaines conditions, la malade peut - à son corps défendant - transmettre sa maladie à d'autres.

Regardant Jonas, le médecin réfléchissait quant aux moyens de guérir ce terrible mal tout en réfléchissant au moyen d'en savoir plus... Comment prévenir cette maladie, empêcher la contagion... La médecine avait encore des progrès à faire et Liptis espérait bien participer à cela...

Revenant à la réalité, il accompagna le jeune homme vers la porte, l'ouvrit et vit, dans le couloir la jeune demoiselle de compagnie en pleure... Il ne pourrait pas l'empêcher éternellement d'entrer... Il voyait bien tout le mal que cela causait à la jeune femme d'être ainsi tenue à part...

Messire Jonas, lorsque vous reviendrez, accompagnez cette jeune demoiselle. Je vois combien son coeur est triste mais vous devrez rester à l'écart... Je vous fais confiance.

Tandis que l'homme sortait, Liptis se rapprocha de Perl, le visage grave...

Perl, nous allons essayer une ancienne méthode... Je ne sais si cela marchera mais, pour l'instant, nous ne pouvons rien faire d'autre. Nos médecins, de nos jours, préconiseraient des saignées mais je m'y oppose. L'état de faiblesse de notre patiente est telle qu'elle n'y survivrait surement pas...

Voudriez-vous vous rendre à l'herboristerie pour voir si nous possédons des graines de fenugrec... J'espère vraiment que oui. Pendant ce temps, je veillerais notre patiente.

_________________
   
Tribun et fier de l'être!
Revenir en haut Aller en bas
Jonas.Voronda

avatar

Nombre de messages : 83
Village : Azincourt
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Re: Chambre   Lun 5 Mar 2012 - 14:14

Le remerciant d'un signe de tête, puis détournant cette dernière vers Mélina un instant. Il soupira puis baissa la tête en sortit de la chambre. Visiblement abbatu, il se dirigea vers Pistache qui attendait à l'extérieur sur le banc.Il s'assit près d'elle. Muet, il soupirait de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Mar 6 Mar 2012 - 10:09

Pistache le regarda assise en larmes, elle vit le visage de Jonas bient pâle, bien triste lui aussi, et lui dit:

alors? .... ne me cache rien... explique moi..... si tu doit resté auprés d'elle je comprendrai... dit t'elle entre 2 sanglots.... c'est si grave que je ne pourrai rentré? ... je t'écoute Jonas.

elle le regarda essayant de se calmé.
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2381
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Chambre   Mar 6 Mar 2012 - 16:36

Mélina était étendu et ne bougeait pas appart les frissons qu'elle avait. Lorsquelle fut levée pour le changement du lit, elle ne réagit que très peu. Une fois de retour sur les draps propres, la fièvre commença à causé un petit délire. Jonas venait de quitter, Liptis veillait à nouveau sur elle. Elle arrivait à marmonner certaines chose, mais gardait encore les yeux fermer. Sa tête tournait doucement de gauche à droite pendant ce temps, grimaçant tout en essayant de s'exprimer.

Mmmmhmmm , non.... Habi.... Mmmmhmm, … non... reviens.... respire... Pistache...


Elle se calma un peu, mais cela ne dura point. Elle cria en ouvrant les yeux, le nom de son compagnon.

JONAS!

Puis elle resta les yeux ouvert, fixant la pièce un long moment avant de fixer le médecin. Elle le voyait embrouiller, mais ne savait que faire d'autre. Les larmes coulaient à nouveau. Elle lui parla doucement.


Aidez-moi...

Elle semblait désemparer, mais se battait pour sa vie. Peut-être sans le savoir, mais elle s'accrochait et sa requête était pour vivre. Ses enfants avaient encore besoin d'elle. Elle le savait, et ce serait encore à eux qu'elle s'accrocherait, comme lors de l'attaque qu'elle avait eux et qui avait faillit lui couter la vie, lui laissant sa cicatrice sur l'abdomen. Elle puiserait sa force pour eux. Elle essayait de focalisé et de voir exactement ou elle était, mais n'y arrivait pas. Des paroles qui lui avaient été prononcer plus tôt se bousculaient dans sa tête, mais visiblement, elle n'arrivait pas à en rendre un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas.Voronda

avatar

Nombre de messages : 83
Village : Azincourt
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Re: Chambre   Mer 7 Mar 2012 - 14:13

[Dans le couloir, façe à la chambre]

Il releva la tête au son de sa voix. Les yeux vitreux, il soupira de nouveau, puis tenta de s'exprimer clairement.

Alors ? Le temps fera les choses. La maladie est inconnue. Il faut cependant être prudent, car, elle pourrait se propagée, donc il ne faut pas rester trop près d'elle...Je ne sais pas quoi en penser. Je tiens à elle, Pistache...plus que tout...

Il poussa un grand soupire, baissant la tête du même coup.

Tu peux y aller. Ils allaient essayer une recette d'herboristerie. Surtout reste loin de Mélina...
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Mer 7 Mar 2012 - 14:42

Pistache le regarda en larmes et pris son visage entre ses mains et lui dit

écoute moi Jonas... je rentrerai qu'une fois que le docteur me l'autorisera, tu est l'homme de sa vie pére de Timothée, vous avez vecu tellement de choses ensemble, des joies et des peines....
je tient aussi à ma meilleur amie....... mais ta place en c emoment et avec elle, alors demande sa main.... tu regretteras si tu le fait pas.... dit lui combien tu l'aime et que tu te rattrapera de tes absences, elle a besoin de tendresse et d'amour, elle t'aime Jonas!!! ne la perd pas encre une nouvelle fois.... vous avez si besoin de l'un et de l'autre, ele est si triste sans toi, je l'aime beaucoup et j'ai peu moi aussi de la perdre... Jonas je suis sur qu'il vont la guerire et que cette maladie sans nom! seras vaincu! mon ami va la rejoindre et dit lui tout ce que tu as sur le coeur elle poura surement pas répondre mais elle entendera tout c eque tu lui dira... c'est une battante très courageuse et pour le bien des enfants vous passé en priorité.... Jonas file vit ela voire et je reste là en cas de besoin va.. va... elle a besoin de toi...

elle lui déposa une bise sur sa joue e tlui sourit,


tu te sentira beaucoup mieux une fois lui avoir tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Procureur
avatar

Nombre de messages : 5728
Village : Arras, la perle d'Artois
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies - Bourgeois
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Mer 7 Mar 2012 - 20:17

Liptis donna ses dernières instructions à Perl afin de pouvoir trouver plus facilement l'élément nécessaire à la concoction. C'est alors qu'il entendit sa patiente s'agiter d'abord doucement puis de plus en plus. Il s'approcha alors doucement dans le but d'éponger le visage de la jeune femme... Il voyait la souffrance sur elle... Combien elle devait souffrir se dit-il.

Il tendit la main pour l'éponger lorsque Mélina cria un nom et ouvrit brusquement les yeux. Liptis se figea net et l'observa. Ses yeux fixes semblaient le regarder... Soudain, des larmes perlèrent de ces yeux tristes et malades. Voyant ses lèvres bouger légèrement, il approcha son oreille plus près.


Aidez-moi...

Chut ! ne parlez pas dame Mélina. Concentrez votre énergie pour lutter contre le mal qui vous assaille.

Il la regarda, essuya les larmes, épongea le doux visage et reprit...

Nous allons vous aider... Votre compagnon et votre amie sont tout proches. Je vais les faire venir. Je veux que vous puisiez dans leur amour pour vous, dans leur énergie pour vous battre.

Liptis ne savait pas trop si la malade avait saisi toutes ses paroles... Mais lui parler lui permettrait de rester consciente, en contact avec la réalité.

Le médecin s'empara de la petite main brulante et la regarda. Luttez pour ceux qui vous aime, pour ceux qui ont besoin de vous dame Mélina...
Battez vous !

Il reposa délicatement la main sur le lit et se dirigea vers la porte de la chambre. Il l'ouvrit et s'adressa aux deux personnes présentes.

Messire Jonas... Votre compagne vous a appelé. Je pense que, si tous les deux vous étiez présents et qu'elle sente votre présence, cela pourrait lui donner la force de continuer à se battre.

Il ouvrit plus grande la porte et leur tendit des chiffons aromatisés à mettre devant leur visage. Il retourna alors près de sa patiente, l'épongeant en attendant le retour de Perl avec, il l'espérait, ce qu'il faudrait.

_________________
   
Tribun et fier de l'être!
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Ven 9 Mar 2012 - 16:40

Jonas écouta attentvement sa grande amie et voulant parlé il n'a pu, la porte de la chambre s'ouvrit et Pistache tourna la tête vers le docteur et écouta se qu'il leur dit:

Messire Jonas... Votre compagne vous a appelé. Je pense que, si tous les deux vous étiez présents et qu'elle sente votre présence, cela pourrait lui donner la force de continuer à se battre.

ho.. oui... bien sur nous y rentrons avec vos chiffons aromatisé et nous resterons le temps nécessaire, merci beaucoup...

ils se levérent tout 2 et avec leur chiffons sur leurs visage rentrérent ensemble, Pistache resta aux coté de Mél et Jonas lui aussi à ses cotés, Mélina était toujours dans le même état qu'elle l'avait laissé, et regarda Jonas, puis le docteur et parla à Mélina évitant de pleurer.

Mél... c'est moi je ne t'ai pas abandonné ni Jonas nous somme là à tes cotés.... je sait que tu va te battre pour l'amour de ta famille et de ton amie... je reste là n'ai crainte, Jonas va te parlé à son tour... Mél cette fichu maladie ne t'aura pas.... me laisse pas ...

elle la regarda triste, mal, toujours avec le chiffon elle soupirer.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Procureur
avatar

Nombre de messages : 5728
Village : Arras, la perle d'Artois
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies - Bourgeois
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Lun 12 Mar 2012 - 11:21

Liptis, tout en attendant le retour de son aide-soignante, s'efforçait de soulager les maux de sa malade avec les moyens dont il disposait... c'est à dire pas grand chose.

Il épongeait le front toujours trempé, prenait régulièrement le pouls de Mélina sans y déceler une quelconque aggravation de son état. Il regardait aussi le compagnon et surtout l'amie de sa patiente. Elle semblait souffrir de ne pouvoir rien faire de plus. Nul doute qu'une amitié aussi forte ne pouvait que donner à Mélina l'envie de se battre et de vivre.

Il s'approcha alors de la jeune femme dans l'intention de lui dire quelque chose mais son visage était si empreint de tristesse et elle regardait la jeune femme alitée avec une telle force qu'il ne préféra rien dire.

_________________
   
Tribun et fier de l'être!
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Mar 13 Mar 2012 - 9:18

Pistache regarda le docteur, puis Jonas et enfin Mél, elle arriva pas a retenir ses larmes, toujours avec le chifon sur le visage et continué à parlé à Mél:
Mél... je suis là... le docteur et son aide soignante vont t'aider a te guérire... ils vont se soigné, ensuite on fer aun grand pique nique une fois rétablis hein? le printemps va arrivé.... et tes rosiers du domaine vont s'ouvrire il faut que tu soit là car nous ferosn de beau bouquets... et les enfants t'attendent.... Mél Jonas et moi nous somme là....
puis elle pleura.

elle ne savait plus quoi lui dire, pour qu'elle puisse l'entendre, regardant le docteur, Jonas larmes qui n arreter pas de couler.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas.Voronda

avatar

Nombre de messages : 83
Village : Azincourt
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Re: Chambre   Mer 14 Mar 2012 - 3:38

Bien qu'il voulait dire quelque chose, il était à court de mots. Jonas était nerveux, la situation était très délicate et il n'osait rien dire de peur d'être déplacé. Tout ce qu'il souhaitait, c'est que Liptis et son aide-soignante, arrive à trouver quelque chose qui pourrait l'aider. Soupirant et voyant que Pistache était elle aussi bouche bé.Il soupira un grand coup prit la relève.

Il te faut rester forte. Nous savons tous les deux que nous avons passé par dessus de grandes choses et j'ai nul doute que tu réussiras à passer par dessus celà aussi. J'ai confiance en toi. Pistache à raison, nous sommes tous ici pour te soutenir et t'encourager.

Il posa sa main dans la dos de Pistache, d'haut en bas, il lui apporta un peu de courage à elle aussi. Il s'adressa ensuite à Liptis.

Je sais qu'il est mieux de ne pas s'en approcher, mais pourrais-je prendre sa main ?
Revenir en haut Aller en bas
pistache

avatar

Nombre de messages : 54
Village : calais
Classe sociale : culture blé
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Chambre   Jeu 15 Mar 2012 - 9:59

Pistache senti le réconfort de Jonas, regardant tristement Mélina, elle leva la tête écoutant Jonas esperent qu'elle les entendent, esperent que Aristote soit là pour la guérire, pour lui donné de sa force qu'elle vive encore de nombreuses années, elle esperent tant qu'elle guérisse au plus vite, elle resta là à ses cotés de l'autre cotés du lit pour que Jonas puisse s'assoire a ses cotés e tlui prendre la main de sa tendre fiancée, puis Pistache se ressaisi pensent que Mé si ele se reveille ne voudrai pa svoir sa dame de compagnie en larmes elle aussi.
Pistache resta là à observé Jonas, mél, e tle docteur, tous 2 chiffons sur le visage, elle soupira.

Jonas si tu veut resté auprés de ta douce, et lui parlé en toute intimité n'hésite pas à me le dire, je sortirai, elle t' a appelé.... je reviendrai ensuite rasssure toi, de toute façon je resterai dans le couloir..... puis elle se trourna vers Mél: Mél je n'ai que toi comme meilleure amie, et j'ai commis tant d'errreurs, tant d 'égoisme aussi..... bat toi, même si je ne suis pas au même endroit que toi, je suis toujour slà pa sloin... a tes cotés, toujours Mél... ne m'abadonne pas, ne nous quitte pas....
tu as Jonas.... tes enfants.... et moi.... réveille toi et montre que toi aussi tu peut affronté cette chose....

Puis se alla à la fenêtre en larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Procureur
avatar

Nombre de messages : 5728
Village : Arras, la perle d'Artois
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies - Bourgeois
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Chambre   Ven 16 Mar 2012 - 11:32

Le regard du médecin allait de la malade dont l'état semblait se stabiliser à son compagnon et sa dame de compagnie. Une lourde tension tendait à se mettre en place... Liptis espérait que Perl arriverait vite.

Je sais qu'il est mieux de ne pas s'en approcher, mais pourrais-je prendre sa main ?

Liptis hésitait. Il ne souhaitait pas que l'homme tombe aussi malade. Il le regarda et la tristesse qu'il déchiffra dans ses yeux l'amena à accéder à sa requête.

Vous pouvez vous approcher et prendre sa main. Nul doute que cela aidera à sa guérison... Elle a besoin de vous savoir près d'elle.

Jonas s'approcha et prit avec douceur la petite main qu'il enserra tendrement. La jeune dame de compagnie, Pistache, montrait quant à elle toute sa détresse. Soudain, il entendit une course dans les couloirs... Liptis se surprit à prier que ce soit Perl et que celle-ci ait trouver la plante demandée.

La porte s'ouvrit et une assistante que le médecin ne connaissait pas passa la tête par la porte, toute intimidée. Elle lui expliqua que son aide-soignante avait été retardée et elle lui avait demandé de rapporter au plus vite la décoction au médecin. Celui-ci la remercia et s'empara avidement de la concoction. Enfin, il allait pouvoir faire quelque chose.

Se dirigeant dans un petit coin de la pièce, il mit en place les derniers préparatifs et s'approcha de sa malade. Il espérait - sans trop d'espoir malgré tout - arriver à calmer la fièvre et atténuer les maux qui s'emparait de sa patiente.

_________________
   
Tribun et fier de l'être!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Annexes civiles :: Hospital d'Artois :: archives-
Sauter vers: