Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle de consultation privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Salle de consultation privée    Dim 6 Jan - 13:08

[Ce lieu n'est accessible qu'accompagné d'un membre du personnel soignant de l'hôpital. Un patient ne peut y venir de son propre chef. C'est dans cette salle que le malade se verra ausculté par un membre de l'hôpital.]

Le médecin-chef venait constater l'agencement de la nouvelle salle de consultation. Les ouvriers venaient de partir. Liptis regarda autour de lui. Dans la pièce, trônait une table d'examen recouverte d'un drap blanc ; non loin de là se tenait un petit coffre contenant tous les ustensiles nécessaire à une bonne et sérieuse consultation ainsi qu'une bassine et une fiole de vinaigre. Dans un coin de la pièce, un paravent permettrait aux plus prudes de se dévêtir ; non loin de là, une armoire emplit de linges de toutes sortes ainsi qu'un bureau destiné au personnel soignant. On pouvait y voir de quoi écrire ainsi que quelques formulaires pour le rapport de visite.
Tout lui semblait parfait. Un dernier regard pour voir si rien ne manquait et il passa à d'autres occupations.


_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Jeu 24 Jan - 10:25

Le médecin-chef, avec à son bras la comtesse, arrivèrent dans une petite salle. Il l'invita à y entrer.

Alors qu'il allait franchir lui même la porte, il hésita puis demanda.

Vous souhaitez sans nul doute qu'il y ait une infirmière présente comtesse. Vous vous sentiriez sans nul doute plus à l'aise.

Liptis n'osait avouer que lui aussi. De mauvaises langues ou des jaloux n'hésiteraient pas à aller colporter au comte mensonges et vilénies. Et qui sait ce qui pourrait ensuite se passer. Une petite sueur froide glissa le long de son échine à l'idée de ce qui pourrait bien se passer.

Il se glissa néanmoins jusqu'au petit bureau en rasant le mur. Veuillez vous installer sur la table d'examen...

Voila, ça ferait déjà gagner du temps. Etre avec la comtesse dans cette petite pièce le rendait nerveux. C'est sur qu'il ne réagissait pas comme son jeune collègue, plein de fougue et de désir... Celui-ci semblait ne pas avoir remarqué la suite de la conversation entre la comtesse et le médecin. Liptis espérait qu'il ne ferait pas une bêtise en pensant que le médecin-chef se réservait les morceaux de choix...

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Ven 25 Jan - 5:11

Bique fièvreuse tenait fermement le bras du docteur, arriva devant une porte ce dernier li parla.

Vous souhaitez sans nul doute qu'il y ait une infirmière présente comtesse. Vous vous sentiriez sans nul doute plus à l'aise.

Bique ne comprenant pas trop le pourquoi cette question, De quoi avait il peur? Bique était la joie de vivre incarné , bon là pas vraiment elle avait qu'une seule envie dégobillé, elle courra vite près d'un machin qui pourrait le contenir.
Après se petit moment de ... déplaisant Bique ce tourna vers le médecin.


Veuillez m'excusez pour cela ... Bique était un peu mal a l'aise de vomi comme sa devant tout ses inconnus . Une infirmière? Ma foi si celle ci peut vous aidez, je n'y vois aucune objection ...cependant Bique était plus rassuré on savait jamais avec tout ces pervers qui trainait partout!

Elle espérait que doudou son chéri était derrière la porte prés a bondir sur le docteur si celle si se mettait a crier.
Bique s'installa donc sur la table d'auscultation et attendit.


Dernière édition par bique le Ven 25 Jan - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Ven 25 Jan - 8:56

Maigh à la recherche de Liptis, s'en vint devant la porte de la salle des consultations. Bien que les choses soient un peu pressée, elle n'osa pas entrer sans l'aval de son chef. Après tout il était en consultation.

Elle frappa donc deux coups à la porte et s'appuya un peu contre le chambranle. Elle regarda Mélina et voulu se justifier d'une pareille visite.


Le Médecin chef, nous dira comment se passent les choses ici...

Un haut le coeur est maitrisé, de justesse, la faisant grimacer de plus belle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Ven 25 Jan - 11:26

La comtesse ne semblait vraiment pas dans son assiette. Elle regardait le médecin avec un air hagard. Qu'avait-il pu dire de si étrange ? Et soudain, hop ! La voila qui pousse la petite table et s'empare du récipient. Un bruit peu ragoutant arrive peu après.

Liptis la regarde... malade ou enceinte ?

Tant bien que mal la jeune femme prit place sur la table. Elle ressortait de cet effort comme épuisée. Elle soufflait fort, était pâle, un peu de vomissure au coin de la bouche. Le médecin-chef eut un peu pitié d'elle et il s'approcha. Extrayant un tissu de sa poche, il essuya délicatement la bouche comtale. Un petit sourire triste pour rassurer la comtesse et...

Deux coups furent frappés à la porte. Liptis alla ouvrir et trouva son soigneur militaire la mine fatiguée ainsi que Mélina.

Deux présences féminines devraient rassurer la comtesse. Enfin deux. A voir le visage de Maigh, on aurait dit qu'elle venait de subir un supplice alcoolique des plus foudroyant.

Comtesse, voici mes aides dont l'une d'elle est de Cambrai. Un petit mot sur chez elle lui redonnerait surement confiance quoique... vu la tête des deux Cambrésiennes il n'en était pas sur. Elles vont m'assister dans mon auscultation et apprendre par là même.

Il présenta les deux femmes à la comtesse qui semblait n'y prêter que peu d'importance ; son état ne se prêtant guère à la discussion mondaine.

S'approchant de Maigh, l'Arrageois lui murmura :
Tu vas bien ? Tu m'as l'air étrange ?

Puis, il s'approcha de la comtesse et lui demanda de lui redire les maux qu'elle ressentait tandis qu'il plaçait sa main froide sur le ventre comtal afin de vérifier une hypothèse.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2382
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Ven 25 Jan - 21:26

Mélina avait suivit Maighdin de par et d'autre dans l’hôpital. Elle gardait un œil sur la soigneuse car elle s'inquiétait vraiment pour elle. Mel reconnaissait le besoin de sa présence mais doutait de l'efficacité si elle devait empirer avec tous ces efforts. Saluant de la tête le médecin chef, elle resta en retrait un peu puis quand vint les présentation, elle fit une légère révérence a la comtesse. Puis elle observa tous les gestes de Liptis pour n'en manquer aucun.
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Sam 26 Jan - 5:25

La porte est ouverte, et les voila toutes deux embarquées dans la consultation en cours. En entrant dans la salle, Maigh reconnu Bique. Décidément le mal avait mis du temps a passer sur Cambrai, mais maintenant qu'il y était il faisait des ravages.
Dans ce cadre là, ni de pelle, ni de tarte, quoi que la tarte aurait pu passer.


Aux questions de Liptis elle hocha doucement la tête : J'ai connu mieux, mais si j'arrive a me trouver une bassine, ca ira... Mélina est là, elle saura me remplacer si je ne peux plus.

Un fin sourire étira ses lèvres.
Puis elle s'approcha de Bique.

Alors Votre Grandeur, que vous arrive t il?
Une trop grosse beuverie avec la domesticité?


Car il y avait une légende a Cambrai, enfin Maigh le prenait pour une légende, seule une visite pourrait le confirmer, la domesticité du Chateau de Cambrésis était saoule de jour comme de nuit. Mais bon sur le coup c'était plutôt une taquinerie qu'une vérité pure et dure...quoique...

Puis c'est vers Liptis qu'elle se tourna. Afin que lui puisse lui faire part des premières observations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Sam 26 Jan - 7:13

Bique attendait patiemment quand on frappa a la porte. Surement doudou mon chéri qui s'impatientait. Et finalement elle aperçu Maigh.

Comtesse, voici mes aides dont l'une d'elle est de Cambrai.

Oh Maigh, tu es venu me voir comme t'es gentille.


Elle sourit a Maigh et salua la jeune femme qui accompagnait Maighdin.

Alors Votre Grandeur, que vous arrive t il?
Une trop grosse beuverie avec la domesticité?

Oh votre maigreur arreter vous me donner envie de ... dégobillé. Je vais mourir Maigh Sad

Bique se mit a chouiner pendant que le médecin commençait à l'examiné. Il posa ses mains gelée sur son ventre.


Dite donc z auriez pu vous réchauffer les mains tout de même
.
Alors j'ai de la fièvre, des nausées, des vomissements , des douleurs dans tout le corps, je n'arrive ni a manger, ni a boire une bonne chopine de Tastevine.


Bique attendait le verdict avec inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Dim 27 Jan - 16:42

Bique attendait désespérément que le docteur dise ou fasse quelques choses. Mais à part la faire attendre et lui tripoter le ventre il disait rien. Bique angoisser par son silence se mit a hurler.
AUUUUUUUUUUUUUUU SECOURRRRRRRRRRRRS DOUDOUUUUUUUUUUU MON CHERRRRRRRRRRRRRRRRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Bique avait perdu son calme, en pleine crise de nerf, les larmes aux yeux que l'attente tuait. Elle avait fini par Hurler et appeler son amour.
Elle vit son doudou défoncer la porte pour venir la sauver.


Le docteur arrete pas de me tripoter le ventre, j'ai peurrrrrr...snif... il dit rien, silencieux et a me tripoter comme un pervers.... snif.... Dit lui de me dire se que j'ai, je veux pooooooooooo mourirrrrrrrrrrrrrr.

Bique éclata en sanglot dans les bras de son doudou chéri. Et souffla entre deux sanglots.


Tu devrais le frapper ou lui mettre un procès pour me faire attendreeeeeee
. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Groland
comte & Bailli
comte & Bailli
avatar

Nombre de messages : 5210
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Dim 27 Jan - 16:51

ben alors ma Déesse? se posse quoi?

Hmmmm, j'pense que plein de doux câlin vont être nécessaires.

Et on va regarder ça tranquillement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Dim 27 Jan - 17:03

Oh votre maigreur arreter vous me donner envie de ... dégobillé. Je vais mourir Maigh

Oula effectivement quelque chose n'allait pas. Si Maigh n'avait pas les mêmes symptômes en ce moment, elle se poserait des questions sur l'état de la Comtesse, mais n'ayant participé à l'échange qui avait eu lieu avant, elle n'en fit rien. Pour elle, elle était malade comme tous les autres, comme elle.


Mais non mais non tu vas pas mourir, tu vas juste passer quelques jours à manger du maïs et à boire une mixture horrible pour faire passer les nausées.

Un sourire un brin sadique pour tenter de la rassurer. Mais le silence de Liptis la laissait un peu perplexe. Y avait il autre chose?

Quand la porte s'ouvrit pour laisser entrer le Comte, Maigh se sentit mal et se vida l'estomac dans une corbeille à proximité. Décidément, ce n'était finalement peut être pas une bonne idée que de venir ici. Mais maintenant qu'elle y était, elle restait, et Bique visiblement avait besoin d'être rassurée.


Se rapprochant de Liptis, elle lui glissa discrètement à l'oreille : C'est la même maladie que les autres non? Ou alors tu sais quelque chose que je ne sais pas?

C'est mi interrogative, mi inquiète qu'elle le regardait, prenant bien soin de tourner le dos au couple de Grandeurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2382
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 0:01

Décidément quand mel décidait de s'impliquer il lui arrivait souvent des choses incroyable, cette fois, s'en était vraiment pas différent. Elle observait la scène sans être certaine de pouvoir aider. En fait voyant que Maigh la connaissait, elle préférait la laisser réconforter la patiente, mais le pouvait elle vraiment, vu son état. C'est dans les cri, l,entré du comte et le silence du docteur que mel se sentit si petite. Elle semblait toutes deux, maigh et la comtesse, avoir les même symptômes qu'elle avait eu il y avait quelques jours.Mélina s'approcha de maighdin et de Liptis pour entendre ce qu'ils disaient. Tel son habitude, Melina gardait un visage sans émotion, bien qu'elle ressentait de la compassion pour la comtesse, elle ne savait comment la réconforter et espérait que la soigneur pourrait elle y arriver, ou bien le comte...
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 6:55

Le médecin tâtait le ventre comtal, faisait aller et venir ses mains puis les enlevait. De nouveau, il tâtait le ventre. Il hésitait. Soudain le comte fit une entrée remarquée. Liptis s'écarta légèrement d'autant que la comtesse professait - sous le coup de la colère sans nulle doute - des horreurs à l'égard du médecin.

Le médecin réfléchissait à ce qu'il venait de constater. En pleine réflexion, voilà que Maigh s'approcha de lui. Tout en murmure, elle lui demanda ce qui se passait. Mais Liptis ne l'écoutait que distraitement. Il savait qu'une maladie parcourrait l'Artois. Si son diagnostique venait à être erroné il ferait des malheureux... Dans le cas contraire...

Après une longue réflexion, il se dit qu'il ne pouvait se tromper, qu'il ne pouvait être dans l'erreur. Il s'approcha du couple comtal. Mais comment aborder le problème ?

Vos Grandeurs... Commença t-il. Comme vous le savez, une maladie est en Artois, et il nous est impossible de la guérir. Pour l'instant, nous n'avons eu aucun décès lié à cette maladie mais cela ne veut pas dire que ce ne soit pas possible.

Liptis regardait le couple. Il était navré de leur parler de ça mais il fallait bien cerner les différents problèmes. Il reprit....

La maladie en question est à la source de certaines manifestation que la comtesse ressent. Il n'en dit pas plus pour le moment, guettant la réaction du couple. Liptis avait certes été vexé d'entendre la comtesse le menacer de bien des maux terrestres mais il comprenait la brave femme qui souffrait.

Avant de poursuivre, il se ménagea une pause voyant si des réactions se feraient suite à ce début d'explication.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 18:28

Maigh pâlit un peu plus. Dans quelques temps si ca continuait elle allait devenir transparente tellement son teint se délavait. Elle du se mettre un peu à l'écart pour se retenir. Qu'avait donc Bique de si inquiétant, car oui, ca devenait inquiétant, flippant même... Mais en professionnelle de santé, Maigh tenta de rester impassible. Tenta, car bien évidemment, rien ne se passa comme prévu. Elle s'approcha de Bique et lui demande.

Tu veux qu'on fasse appeler un curé ou un Diacre? Nirina ou alors Monseigneur Adso?

Bon pas la peine de préciser que c'était pour la bénédiction avant le passage dans l'autre monde...celui des morts... Pour Maigh c'était presque limpide, Bique allait mourir. Il lui fallait donc tout faire pour qu'elle parte dans les meilleures conditions possibles.


Et tu as pensé à faire un testament? Tu veux que j'aille te chercher parchemin et plume?

Maigh s'agitait, tremblait légèrement. Elle n'était pas habituée à annoncer comme ca que la mort allait survenir. Généralement les patients qu'elle perdait était déjà dans un état critique en arrivant, une partie du corps défoncé, ou alors une épée dans le bide. Mais la...c'était différent, et ca touchait une amie.
Elle marchait, se retournait, farfouillait, bousculant un peu Liptis au passage et Mélina aussi. C'est dire dans quelle était elle était. Surement la fièvre qui n'arrangeait rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 19:00

Bique écoutait vaguement se que le medecin disait elle ne retenue que quelque mot comme maladie , mort, décès. Bique revoyait sa vie défiler et se félicita un instant d'y avoir profité a fond et de s'être marié avant de mourir. Mais le chagrin de quitter son Doudou d'amour la fit sangloter.
Pendant ses sanglotage elle entendu Maigh lui dire des choses qui finalement était plus claire mais plus directe que le docteur.


Tu veux qu'on fasse appeler un curé ou un Diacre? Nirina ou alors Monseigneur Adso?
Gné pô possib' elle allait vraiment mourir et devais se faire confessé avant.

Humm je sais pas moi tu crois que je dois faire sa ? Tu crois que je vais bientôt mourir ? tu crois ? Appel mon père le curé Adso dans se cas.


Bique accrocher a son Doudou chéri , n'en finissait pas de pleuré.
Maigh enchaina sur d'autre question encore plus terrifiante.


Euh un testament mais non, je pensais pas mourir si jeune, si belle, si tôt.
Je te lègue mon mari Maigh pour pas que tu finisse vieille fille. Le reste ira a mon cher doudou chéri
et je lègue également Hulk a Nienna je sais qu'elle prendra soin de lui .

Après avoir fini son testament elle retomba dans un chagrin inconsolable.
Revenir en haut Aller en bas
Groland
comte & Bailli
comte & Bailli
avatar

Nombre de messages : 5210
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 19:10

Rhooooooooooo ma belle, tu ne vas pas me claquer entre les doigts!

Si tu veux, on peut par contre aller à l'église, le bénitier est beau et l'acoustic est fantastique Rolling Eyes

Je vais prendre soin de toi... tu verras Roméo
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2382
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Lun 28 Jan - 22:53

Mélina s'approcha doucement et d'une voix douce et très calme elle prit la parole en posant une main sur celle de la comtesse.

Vous irez bien comtesse, bien que je compati avec vous, ayant eu moi même vos mots la semaine dernière je sais comment vous vous sentez...

Mélina sentait que Liptis ne disais pas tout, était-ce a cause des accusation ou simplement pour ménager le couple? Elle ne le savait point, mais une chose est certaine, Maigh avait pas aider la situation avec de tel parole.


Si tel est vostre désire, je vais envoyer un pigeons de suite au père Adso.

Allant un peu plus loins dans la salle elle sortie un parchemin d'une bourse a sa taille et une plume et écrivit de suite la missive. Elle était chapelaine pour sa propre chapelle, mais pensait en ce moment qu'un chapelain associer a l’hôpital ne serait pas de trop avec les différentes épidémies qui sévissaient en France. Puis elle sortie discrètement pour faire parvenir une missive rapidement au père adso.
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Mar 29 Jan - 7:23

Liptis suivit comme dans une espèce de rêve ce qui suivit ses propos. Lui qui n'aimait pas à être bousculé et prit au dépourvu, voilà que tout lui tombait sur la tête en même temps...

Et qu'était donc ce vacarme en salle d'attente ? On hurlait... La patience du médecin chef commençait à être mise à rude épreuve. Entre la comtesse qui pleurait à chaude l'arme, Maigh qui annonçait tout et n'importe quoi... Cela faisait beaucoup. Le comte essayait tant bien que mal de remonter le moral de son épouse tandis que Melina observait attentivement la situation et semblait le regarder.

Liptis se tourna vers Maigh....
Bon, stop, ça suffit les divagations...

Puis, se tournant vers Leurs Grandeurs...

Votre Grandeur, respirez un grand coup... Vous n'allez pas mourir, enfin pas aujourd'hui normalement. Il allait poursuivre mais le chahut était tel dans la salle d'attente qu'il s'excusa.

Veuillez me pardonnez un instant... Je vais revenir, juste le temps de régler un petit problème de discipline parmi les patients. Et d'ajouter, sur le ton de la confidence au couple... Mais je pense que j'aurais une nouvelle intéressante à vous annoncer à mon retour.

Il fit un grand sourire à la pauvre comtesse, regarda du côté de Maigh qui semblait epuisee, s'inclina rapidement devant le comté puis fila comme une flèche vers la source du vacarme.


_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2382
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Mer 30 Jan - 1:50

Mélina stoppa dans l'embrasure de la porte aux paroles de Liptis, elle savait bien que la comtesse ne risquait rien, et qui plus est, que son désire d'écrire au père adso était simplement pour rassurer la comtesse, mais en voyant Liptis partir comme une flèche dans la salle d'attente, elle ne voulut partir au loin sachant maigh aussi faible. Elle revint donc aussitôt dans la salle de consultation et attendit, souriant légèrement , se voulant rassurante autant pour le couple vicomtaux que pour Maigh qui perdait encore des couleurs au fil des minutes.
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Jeu 31 Jan - 6:45

Bique en avait plus qu'assez d'attendre, sa fesait des heures qu'elle attendait entre la salle d'attente bondé et surement rempli de microbe qu'elle a du attraper, l'auscultation n'en finissait pas et voilà que le medecin partait on ne sait où. Rolling Eyes

Une bonne nouvelle a annoncer avait il dit. Surement une mort rapide se qui ne rassura pas Bique certes bonne nouvelle tout de même, elle n'agoniserait pas pendant des jours mal coiffé, la mine décomposer. Et tout le monde lui souriait bizarrement sa ne l aidait pas a positivé sur la situation.

Elle gesticula sur la table, elle avait surtout envie de rentrée chez elle.


DOCTEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURRRRRRRRRRRRRRRRRRR JE VEUX PARTIRRRRRRRRRRR!!!! Quel incompétence! Je vous jure me faire poireauté aussi longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Sam 2 Fév - 7:00

Alors qu'il approchait de la salle de consultation, le médecin-chef entendit un hurlement qui ne présageait rien de bon pour l'Arrageois.

DOCTEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURRRRRRRRRRRRRRRRRRR JE VEUX PARTIRRRRRRRRRRR!!!!

Liptis entra dans la pièce et vit la comtesse gesticuler sur la table à ronchonner de fort mauvaise humeur. Malgré son appréhension, il s'approcha de la comtesse.

Veuillez me pardonner Votre Grandeur. Une urgence à régler en salle d'attente. Un début d'émeute du à la fièvre... Mais laissons cela. Où en étions-nous ? Ah oui, l'origine de vos maux...

De nouveau, une pause. Il regarda du côté de Maigh auprès de qui se tenait Melina. Rassuré par l'état - à peu près stable - de Maigh, il se tourna vers le couple comtal. Il n'osait guère regarder directement la comtesse conscient de lire dans ses yeux tout son ressentiment. Enfin, il se força à regarder les yeux furieux de la comtesse puis ceux, un peu plus compréhensif du Comte.

Bien... Alors, avant de partir précipitamment, je vous avais dit que j'aurais une information intéressante à vous annoncer... Mais permettez que je touche, une fois de plus votre ventre, pour être sur de ne pas vous dire n'importe quoi...

Et d'ajouter...

Attention comtesse, j'ai encore les mains froides. Il posa ses mains sur le ventre comtal qui tressaillit accompagné d'un regard foudroyant que Liptis tenta d'éviter. Il fit passer ses mains sur la peau en quête de confirmation d'un diagnostique susceptible de lui éviter les pires effrois.

Enfin, convaincu de la chose et de la justesse de son raisonnement il se redressa, fièrement et regarda, cette fois, le regard furieux de la comtesse.

Votre Grandeur, j'ai la joie de vous annoncer que vous n'allez pas nous quitter ! Certes, vous êtes un peu fatigué et avez un peu de fièvre, mais rien de bien grave. Une petite potion et cela ira mieux.
Votre état est, avant tout, lié à autre chose. Mais il vous faudra, désormais, prendre grand soin de vous. Je ne doute pas que votre époux saura fort bien s'occuper de vous durant ces prochains mois.
Regardant tour à tour les deux époux, il annonça enfin, tout heureux la nouvelle.

J'ai l'heureuse joie de pouvoir annoncer à Votre grandeur, qu'elle attend... un heureux évènement et que c'est cela qui provoque chez elle tout ces maux.

Regardant le comte d'Artois, il s'inclina légèrement puis...

Toutes mes félicitations Votre Grandeur.

Avant d'annoncer la suite des réjouissances pour la comtesse, Liptis se recula afin de laisser le couple comtal puisse digérer la nouvelle. L'Arrageois aimait annoncer de bonnes nouvelles.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
bique
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 3219
Village : Cambrai
Classe sociale : Déesse
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Sam 2 Fév - 8:29

Bique pestait contre tout le monde quand le médecin arrivait enfin. Elle s'imagina le docteur avec une corde autour du cou en place publique, le peuple se réjouissant d'avoir une telle animation. Elle se promit de demander à son mari de le pendre quand elle serait mourut, car tout aura été la faute du docteur incompétent, qui laisse les gens agoniser pour aller on ne sait où, surement batifoler avec une infirmière il en avait la tête.

Bique n'avait pas écouté ce qu'il racontait mais le fusillait du regard. Mais qu'elle pervers le voilà qu'il la re tripotait décidément, il devait avoir une femme bien incompétente pour qu'il se retrouver a tripoter les dames ainsi.

Elle regardait Groland et se dernier restait si calme, il le regardait même tripoter sa femme sans rien dire qu'elle scandale peut être que cela éveillait des choses en lui euh .... Moui enfin bref. Quand même laisser sa femme se faire tripoter ainsi sans rien dire.

Bique lui colla une tarte sa lui apprendrait à être un mauvais mari et de pas casser la gueule au docteur.


Votre Grandeur, j'ai la joie de vous annoncer que vous n'allez pas nous quitter ! Certes, vous êtes un peu fatigué et avez un peu de fièvre, mais rien de bien grave. Une petite potion et cela ira mieux.

Ah bon déjà Bique était rassuré elle n’allait pas mourir et surtout Maigh hériterait pas de son mari ouf. Mais le docteur continué à causer, Bique en avait assez quand allait-il se taire ? et qu'elle pourrait enfin parti ?.

J'ai l'heureuse joie de pouvoir annoncer à Votre grandeur, qu'elle attend... un heureux évènement et que c'est cela qui provoque chez elle tous ces maux.

Oh mon Dieu qu'elle horreur comment est-ce que ça a pu arriver ?

Bique rua de coups son mari comment avait-il pu lui faire une chose pareille? Elle, si belle et merveilleuse, allait devenir moche et grosse avec des sautes d'humeurs, des nausées et tout un tas de choses pas du tout agréable.

Bique s'arrêta de frapper son mari et le regardait, elle se senti envahir par une envie de pleuré de joie ou de terreur elle n'aurai su le dire, Bique avait peur, peur de perdre son enfant a la naissance comme ce fut le cas pour son premier enfant Rosa. Mais elle savait que son mari serait le plus heureux du monde apprenant la nouvelle. Bique ne dit mot, elle essayait surtout de ne pas pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Liptis
Porte parole
avatar

Nombre de messages : 5377
Village : Arras la superbe
Classe sociale : "Docifou" - Seigneur d'Athies
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Mar 5 Fév - 6:24

Liptis fut un peu interloqué lorsqu'il vit la réaction de la comtesse... Peut être aurait-elle préféré une autre nouvelle ?

Il aurait lui faire comprendre combien il était merveilleux d'avoir un enfant. Puis, il vit combien, au fond d'elle, elle était heureuse mais semblait craindre pour la suite.


Votre Grandeur, si je puis me permettre... L'hôpital d'Artois veillera sur Votre personne et au succès de Votre grossesse. Maigh, d'ici là, sera de nouveau en forme et vous assistera. Elle a déjà pratiqué ce genre de suivi. N'hésitez pas à venir ici au moindre soucis... Le bureau du médecin civil vous sera toujours ouvert.

Il s'inclina légèrement une fois parlé puis s'en alla rejoindre Maigh et Melina.

Alors Maigh... Comment ça va ? Il regarda Melina dans l'attente d'un quelconque commentaire quant à l'état de santé du soigneur militaire et amie.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Mar 5 Fév - 10:40

Maigh avait été patraque. La maladie? Ou bien l'annonce qu'elle hériterait du Comte en cas de trépas de la Comtesse? Allez savoir. Toujours est il que ses conseils furent a peu près suivit. Elle sourit, même si la tristesse de perdre Bique était bien présente et forte.

Bon, stop, ça suffit les divagations...

Oula...ca n'allait pas bien. Elle regarda Liptis d'un drôle d’œil avant de s'éloigner un peu pour soulager son estomac. Ses forces semblaient continuer de la quitter, et bientôt, ses jambes la laissèrent glisser contre un mur à genoux. C'était plus facile, ca demandait moins d'efforts.
Mais tout a son malaise, elle réussit à entendre les mots de Liptis, et encore plus fort, à les comprendre.
Comme ca Bique allait être maman? Y'aurait donc un nouveau bébé a chouchouter?

Si un haut le coeur ne l'avait pas reprise a ce moment là, elle aurait applaudit, sourit, bisouiller Bique, mais là...c'était pas le meilleur moment. Sur que Bique n'accepterait même pas qu'elle s'approche d'elle trop près.

Péniblement la soigneuse a soigner se releva et essaya de paraitre mieux.


Félicitation Bique!
Comme l'a dit Liptis,
oui oui elle a tout entendu, même la tête dans la bassine, je veillerais sur toi et ta grossesse si tu le veux.

Un sourire sincère avant de voir Liptis se tourner vers elle.

J'crois que ca ira mieux demain ou après demain. La je crois que je vais plutôt aller m'allonger avec les malades. Je suis désolée Liptis... Je pense que Mélina te sera d'une meilleure aide.

La fièvre était toujours là, mais essayant de la maitriser Maigh se dirigea vers le couple de Grandeur.

Vos Grandeurs, veuillez m'excuser, je vais aller retrouver mes camarades de maladie.

Une courbette pas trop accentuée de peur de tomber et la voila qui longe les murs pour se diriger dehors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melina

avatar

Nombre de messages : 2382
Village : Entre Azincourt et Croisilles
Classe sociale : Érudit
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    Mar 5 Fév - 14:06

Toute mes félicitations vos grandeurs!!

Mel souriait bien qu'elle comprenait bien que trop la réaction de la mère, elle qui n'était pas des plus maternel, elle avait prise chacune des annonce de ses 4 grossesses comme la fin du monde. Mel écouta le docteur puis Maigh et semblait soulager que cette dernière soit plus raisonnable.

Docteur, je vais l'accompagner et revenir auprès de vous. Elle a déjà démontrer quelques peu sa faiblesse, que j'ai pu observer et je ne voudrais risquer de la retrouver par terre. J'ai déjà eu cette maladie la semaine dernière et j'en suis tout à fait remise. Je pourrai donc vous être une aide. Vous n,avez qu'à me dire ce que vous attendez de moi.

Puis elle poursuivit Maigh en lui disant


Pas trop vite toi.. aller je vais t'aider.

Puis elle mis une main autour de son dos pour soutenir maigh jusqu'à un lit.

Je reviendrai te voir

Puis elle prit congé et retourna voir le docteur qui en avait plein les bras en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle de consultation privée    

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de consultation privée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Annexes civiles :: Hospital d'Artois :: Aile pour les civils-
Sauter vers: