Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai   Ven 22 Avr 2016 - 13:39

Acte d'accusation

Citation :
Nous, Toult, Procureur d'Artois par la volonté du Comte Souverain Albroc, déclarons ouvert le procès de Drack.

Accusé levez vous !

Vous êtes devant cette cour car vous êtes accusé de trouble à l'ordre public ! Un trouble pas des moindres puisqu'en ce 21 avril 1464 vous avez participé à l'attaque et au pillage de la mairie de Cambrai.
Par là même vous avez violé notre DLCA selon l'article suivant en vigueur :

Art. II.11 : La révolte ou l'incitation à la révolte contre une Mairie ou le château d'Arras sans autorisation.

Messire Groland et Dame Chany seront appelées à la barre, puisque témoins de faits importants.
La cour attend avec impatience que l'accusé se présente devant le tribunal afin de répondre de ses actes.
Si vous souhaitez un avocat il faudra m'en faire la demande écrite je vous en fournirai une liste !

Ce 21 Avril 1464

Toult, Procureur d'Artois


L'accusation a appelé Groland à la barre

Citation :
Voici son témoignage :

Extrait choisit concernant ce charmant jeune homme d'une conversation arrosé


"Groland: Drack l'entend crier par la fenêtre (skype)
Groland : y'en a une qui va encore rager je crois ^^
Groland : ouep, je sais
Drack : alors bon, on allait po se priver
Drack : presque
Drack : parce que bon, nous, on arrive, y'a shawie qui a son groupe, bien visible, on voit
aucune défense...
Groland : d'un autre côté tant mieux, y'a des protocoles à revoir :p
Drack : ah...
Groland : boarf, ils ont eu un bug, ça arrive ^^
Drack : dommage que vous l'avez po vu venir celui là
Groland : tous les chieur ^^"


Son mandat
Mandat numéro '1652746'

Contrat :
Pour votre bon dévouement, profitez !

Inventaire des marchandises :

Encombrement : 0

#
Nom
28,10 écus


Ses achats

"2016-04-21 22:09:17 541652746 Achat via mandat par drack 19,40
2016-04-21 22:09:17 601 Achat via mandat par drack 19,40
2016-04-21 22:09:44 541652746 Achat via mandat par drack 64,75
2016-04-21 22:09:44 601 Achat via mandat par drack 64,75
2016-04-21 21:22:33 541652746 Achat via mandat par drack 81,90
2016-04-21 21:22:33 601 Achat via mandat par drack 81,90


Les évènements

22/04/1464 00:30 : Vous avez vendu à Drack 1 caillou pour 40,00 écus.
22/04/1464 00:30 : Vous avez acheté à Drack 1 hache pour 140,00 écus.

Voili voilou, il a été grand saigneur, il a repris volontairement le cailloux à 40 écus et lâché la hache à 140 écus. Ce n'était pas une vente "forcé" néanmoins


L'accusation a appelé Chany à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
L accusé ne manque pas d aplomb il faut le lui reconnaître dame le juge. Les défenses étaient présentes , les brigands plus nombreux voila tout.

J ai moi même racheté 5 pains a 2 écus à l accusé , il ne se sera pas enrichit avec moi s est déjà ca !

Il n empêche que son acte est répréhensible , je demande donc à notre justice d'agir en conséquence

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai   Mer 27 Avr 2016 - 11:08

Première plaidoirie de la défense

Citation :
Monsieur le procureur, monsieur le juge,

bonjour !

C'est un grand honneur de faire part à ce procès. Je n'en ai jamais fais et ça me ravi de prendre part à la justice ! Bien entendu, je plaide non coupable ! Et non, je n'ai pas besoin d'avocat, les faits sont là, et quoiqu'il en soit, vous n'allez pas croire ce que je vais justifier, aussi incroyable soit mon histoire, c'est la vérité; et je jure, sur le nom de mes parents, ma grand mère, et tous mes ancêtres qui ont fait de moi un orphelin, que je dis la vérité !

Alors voilà les faits que vous avez entendu :
- transaction décroissant via un mandat donné apparemment par le maire de Cambrai du 21 avril 1464, pour mon grand dévouement.
que vous l'avez pas venir celui là
- qu'un groupe de brigand connu était visible et vous n'avez rien fait pour défendre la ville, m'enfin tout le monde n'est pas de cet avis, pour ma part, c'est pas à une poignée de villageois qu'on va se protéger d'un pillage, sachant qu'on a toute une journée pour organiser une défense
- qu'on allait pas se priver...mais qui et de quoi?
- qu'une dame a ragé, et peut être bien que je la connais (CF : HRP : skype)
- que madame Chany m'a piqué des transactions, sans trop de preuve, je pourrai vous la donner mais peu importe, on va dire que c'est ce qu'elle dit.
- que j'ai par grande bonté aidé la ville avec un cailloux et en leur vendant une hache.
Voici l'explication :
Alors arrivant à Cambrai le 21 avril, et non le 20, soir du pillage, je ne remarque rien d'anormal, je suis sûr que vos douaniers ne m'ont pas vu le 20, à moins que j'ai un frère caché, ça m'étonnerait.
Je croise madame la maire du 21 avril, je ne savais pas encore qu'elle était maire par révolte. Je discute, papote, bois beaucoup. Je lui dis que je n'arrive pas à vendre mes haches. Celle ci me propose une offre par mandat, que je lui vends 2 haches pour 200 écus. Prix généreux, le prix aurait été de 280, j'ai tout de même accepté. Elle m'a expliqué le principe, de vider le mandat pour fournir une hache. Cela a été long et fastidieux, car il n'y avait pas que Chany qui me piquait les marchandises. En quête de réponse à ces piquages de transactions, je suis allé voir en ville, dans la halle, et surprise, la maire était une imposteuse ! Je n'allais pas lui rendre la hache ou l'argent, elle l'aurait volé, j'ai donc rendu le mandat avec les 28.10 écus qui restaient.

Ceci explique les faits suivants :
- que j'ai consommé 166,05 d'un mandat donné par la mairie
- que Dame Chany a eu le courage de me prendre les 5 pains à 2 écus qui me servaient de transaction, afin de les rendre à la mairie, le pain étant en moyenne à 6 écus, il y a 20 écus de rendu à la mairie.
Les comptes sont les suivants :
débit de 166.05 écus à la mairie
crédit de 20 écus à la mairie
sur ces 2 faits, il y a encore un déficit de 146.6 écus

Ensuite vint la conversation avec sieur Groland. Je n'ai franchement pas de preuve de conversation, car à la base, je me pensais innocent.
Avant ça, en taverne, des inconnus se vantaient que, je cite :
"il n'y avait qu'une poignée de défenseurs, on l'a eu facile c'te mairie"
Un truc comme ça, je n'ai pas la citation exacte, je n'ai pas la mémoire de monsieur Groland
Ensuite je viens en taverne, il y avait 2 personnes, puis sir Groland, les 2 personnes sont vites parties, j'ai pu discuter tranquillement avec monsieur Groland.
Alors pour "tous les chieurs", je crois qu'on parlait de brigands, et royalistes aussi, il se vantait d'avoir fondé les bourrins, et euh, apparemment, c'était un groupe qui faisait enquiquinait les "chieurs", là ici, c'était les brigands qui vidaient le mandat. Je lui présente mes condoléances : "dommage que vous l'avez po vu venir celui là"...(HRP : pour le bug, beh je suis désolé).
Ensuite vint la phrase qui tourne au vinaigre ! J'avais un peu trop bu, et il a certainement mal interprété ce que je voulais dire. Alors "nous, on arrive". Je n'étais pas seul à arriver, il y avait aussi Elladrya qui était venu d'ailleurs, on allait se rejoindre pour boire, et euh, je vais pas vous raconter la suite, ça serait indécent, et après on allait partir ensemble. Ensuite, "y'a shawie, bien visible, on voit aucune défense", on va dire que le nom shawie ne passe pas inaperçu, même si je ne sais pas de quoi elle est responsable durant sa vie, on en raconte bien des choses sur les vilaines. Et aucune défense, c'est ce que j'ai constaté en les entendant parler avant cela. J'ai précisé le "presque", car il y avait des courageux, je ne veux pas les insulter.
"On allait po se priver" : "c'est pas pour ça qu'on va cesser de vivre, j'ai profité de ma conjointe", je sais je suis un peu vantard parfois.
Et la damoiselle qui s'est fait piqué ses cailloux, c'était ma douce, Elladrya. Je ne sais ce qu'elle faisait avec, et j'espère qu'elle ne s'est pas faite avoir par l'imposteuse, mais les faits sont là : Groland lui aurait piqué les cailloux, du moins je ne suis pas sûr que ça soit lui.

Voilà, donc sur le coup, j'ai voulu aider, du moins rembourser ma dette.
Je me doutais que la mairie aurait eu besoin de hache pour redémarrer, j'en ai vendu une à 140. Ceci dit, cela ne suffisait pas. J'ai donc acheté 2 cailloux au marché à 40, en espérant que ça soit les courageux du village qui veulent rendre à la mairie :

22/04/1464 00:30 : Vous avez vendu à Groland 1 hache pour 140,00 écus.
22/04/1464 00:30 : Vous avez acheté à Groland 1 caillou pour 40,00 écus.
22/04/1464 00:30 : Vous avez acheté à Meliane26 1 caillou pour 40,00 écus.
Cela, aurait fait une hache à 60 écus.
J'avais mal calculé et c'était sans doute ma somnolence et ma buverie qui m'a fait me rendre compte le lendemain qu'il me manquait des écus à rendre, de plus j'ai appris que les cailloux n'étaient pas à 1 mais à 20, ceux que groland à pris, cela ne fait pas un crédit de 80 mais 40.
Donc les faits sont qu'il me reste 106 écus à vous rembourser !
Je ne comptabilise pas ceux qui n'ont pas témoigné, ceux qui m'ont piqué les marchandises, car je ne sais s'ils l'ont rendu à la mairie.

Alors voilà un petit résumé de ma version des faits : j'étais là au mauvais moment, on m'a pris pour un écervelé, et j'ai fais une énorme erreur de calcul, étant dépassé par les événements.

Je m'engage à faire un don de 140 écus pour vous rembourser avec quelques frais supplémentaires, dans le cas où je serai acquitté de toute accusation. Voyez mon embarras, un simple voyageur qui passait par là, se retrouve en procès, et une fois qu'on a un casier judiciaire, ce sont les prévôts qui nous sautent à la gorge. Pouvons nous nous arranger ?

Je vous remercie de votre attention, et j'espère sincèrement que nous pourrons négocier.



Réquisitoire de l'accusation


Citation :
Madame le juge bonjour !
Tout d'abord je remercie les témoins pour nous avoir rapporté de manière précise les agissements de Messire Drack.

Je reconnais qu'il n'est pas averé que l'accusé se trouvait à Cambrai le 20 avril, il n'est donc pas certain qu'il ait participé à la prise de la Mairie. En revanche, ce que les preuves démontrent, c'est que Messire Drack a participé activement au pillage le 21 avril avec l'aide de ses compères.

En effet, il reconnait lui même avoir eu des échanges avec Jasinte, la meneuse de la révolte, Shawie et Elladrya, elles aussi accusées de révolte.

Dans un premier temps, le témoignage de Messire Groland démontre que l'accusé était en liens étroits avec Jasinte, la preneuse de Mairie. Ensuite, nous pouvons constater que l'accusé à bénéficié de plusieurs mandats de la part de la mairie insurgée. Le témoignage de Dame Chany atteste de ces faits et met en lumière que l'accusé a participé de façon très active au pillage en pratiquant des tarifs totalement incohérents.

*Le procureur se tourne alors vers l'accusé*

Voyons Messire Drack... Personne n'est dupe ! Vous faites partie de la bande et vous vous êtes enrichi sur le dos des contribuables cambrésiens ! C'est tout simplement inacceptable...

*Puis le procureur reprend sa posture pour s'adresser à l'ensemble de la cour*

Je recquiers donc en vertu des preuves et des témoignages apportés à la cour que l'accusé soit condamné à 2 jours de prison et 50 écus d'amende. Je considère que Messire Drack n'a pas participé à la révolte mais qu'il a simplement aidé ses "amis" à piller la Mairie. Je vous demande également Madame le juge de faire preuve de clémence envers l'accusé si celui-ci venait à reconnaitre les faits et à désigner les véritables instigateurs de cette attaque contre la Mairie de Cambrai.

Fait à Arras le 24 avril 1464
Par Toult, Procureur d'Artois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai   Dim 1 Mai 2016 - 17:51

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
Madame le juge,

je comprends que l'on doute de moi, mais ce que je ne reconnais pas, c'est la mauvaise foi d'un procureur voulant à tout prix faire des coupables. Ce que je ne comprends pas, c'est que je vous propose un dédommagement supérieur à l'amende, et que le procureur insiste pour me faire tomber, alors que ses déductions n'ont aucun sens.

Pour les faits, j'ai reconnu les échanges avec Jasinte, j'ai reconnu m'être fait avoir, croyez le ou non. Je ne reconnais pas avoir eu des échanges, ni avec la dite Shawie, ni avec Elladrya. Du moins, il est normal que je fasse des échanges avec cette dernière car celle ci est ma femme, mais pas la journée même. Ce que j'ai juste su, c'est que sir Groland lui avait piqué ses cailloux.
Si par échange vous entendez communiquer et non transaction, je l'admets. Je doute fortement qu'elle soit coupable, mais ce n'est pas de mon domaine de juger, sachez qu'il n'y a pas lieu de complicité entre nous. Et quelque soit le type d'échange : je n'ai aucun contact avec la dite Shawie. Mais elle est une personnalité connue, suffit de chercher dans la bonne grotte pour entendre parler d'elle. C'est comme si je disais que je connais le Roy de France, et qu'un autre se dit "vous avez échangé avec lui", admettez le, monsieur le procureur, vous déformez mes propres propos.
De plus, je n'ai bénéficié d'un seul mandat, celui pour mes transactions de hache, vous le voyez dans le témoignage de messire Groland, si le procureur ne sait pas lire les preuves, que fait il à ce poste ? Vous pouvez demander à n'importe quel maire, il y a des doublons dans les transactions, et là vous voyez la même date le même montant, je ne peux pas avoir plusieurs mandat en même temps, c'est donc un doublon.

Après pour parler de mauvaise foi. Vous considérez que je n'ai pas participé à la révolte, mais que j'aurai vidé les caisses volontairement. Les brigands n'ont pas besoin d'aide pour vider les caisses, si je l'avais vidé, ce serait sûrement pour toucher ma part du dit "butin". Pour toucher sa part du butin, ne croyez vous pas qu'il faut avoir un minimum participé? Non bien entendu, je suis arrivé, on m'a dit "tiens, c'est ta part" alors que je n'étais même pas là, il est bien entendu que cet acte est peu probable.

Je pensais que vous n'alliez pas croire ce que j'allais dire, mais le procureur est confu dans ses pensées, déforme mes dires, car il est à bout de preuves. Ma version qui paraissait peut être incrédible s'affirme par les propres dires du procureur : je n'étais pas à la révolte, la suite logique est que je me suis fait avoir par madame Jasinte, non que j'aurai pillé "pour aider", ou "parce que j'aime l'argent mais sans participer".

Je garde parole sur le dédomagement de 140 écus, mais si vous voulez absolument croire le procureur, je ne donnerai que le montant de l'amende.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maighdin
Dame
Dame
avatar

Nombre de messages : 4271
Village : Cambrai
Classe sociale :
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai   Jeu 5 Mai 2016 - 11:53

Le jugement a été rendu

Citation :
Enoncé du verdict

Le prévenu a été relaxé.

*Il n’était plus question de groupe illégal, non non. Ce procès là découlait de la révolte qui avait eu lieu à Cambrai. La Juge écouta l’acte d’accusation, le témoin ainsi que l’accusé. Mazette c’était un bavard ! Elle du se concentrer et prendre beaucoup de notes pour suivre son exposé des faits. Le réquisitoire, puis la dernière plaidoirie venaient d’avoir lieu, permettant à la Juge de commencer à se faire une idée. *

Dans le cadre de ce procès opposant :

Le procureur d'Artois, Messire Toult, demandeur,
Et Drack, accusé de trouble à l'ordre public,

Tous les partis ont été entendus, ainsi que les témoins.

*Dernières petites cogitations, relecture rapide de quelques notes gribouillées plutôt qu’écrites et on continue !*

Attendu qu’aucune preuve n’est apportée pour prouver la présence de l’accusé le 20 avril à Cambrai, jour où la révolte à été organisée et menée, et qu’aucune preuve n’est apportée quant à sa participation à la révolte,
Attendu que l’accusé reconnait avoir reçu un mandat de la part de la mairie pour lui vendre une ou deux haches…
Que l’accusé reconnait avoir commencé à vider le mandat avant de réaliser que la personne occupant la place de maire n’était pas légitime,
Que l’accusé à rendu le mandat avec les sous restant dedans et sans y mettre la hache,
Que l’accusé déclare avoir tenté de rectifier son erreur en revendant la hache à Groland au prix minimum,

Par ces motifs le tribunal relaxe Drack des charges dont il est accusé.

Le Tribunal rappelle le délai de quinze jours francs accordé pour faire appel de ce jugement en saisissant la Cour Suprême d’Artois.

Fait à Arras, le Mercredi 4 mai 1464, par Maighdin Gurbecque, Juge d'Artois.

*Un coup de marteau est donné pour sceller cette audience.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Artois / Drack / TOP Pillage Cambrai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Pillage de "tombes"
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» Récapitulatifs des maires d'Artois (maj 25/11)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Les Institutions Artésiennes :: Le Palais de Justice :: Archives du Palais de Justice-
Sauter vers: