Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Artois / Caronte / brigandage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toult
Prévot des maréchaux
avatar

Nombre de messages : 793
Village : Cambrai
Classe sociale : Prévot
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Artois / Caronte / brigandage   Jeu 21 Juil - 6:18

Citation :
Nous, Toult, Procureur d'Artois par la volonté de la Comtesse souveraine Chany, déclarons ouvert le procès de Caronte.

Accusé levez-vous !

Messire, vous avez été invité ici à comparaître pour répondre de vos actes. En effet, vous êtes accusé d'avoir, le 12 juillet 1464, brigandé, puis dérobé tous les biens de Dame Chany, Comtesse d'Artois !

Vous comparaissez par conséquent devant nous pour brigandage sur la personne de Chany.
Par ces faits, nous reconnaissons une violation de la DLCA et nous vous accusons de trouble à l'ordre public selon l'article II.2 que je cite :

Art. II.2 : Le vol, le meurtre, la piraterie, la séquestration, projetés ou effectifs.

La cour attend avec impatience le témoignage de l'accusé en ce tribunal afin de répondre de ses actes. Nous demandons aussi à la Comtesse Chany, ainsi qu'à Dame Céline de la Roche de nous faire part de leur témoignage et de nous apporter les preuves des méfaits de l'accusé, à savoir le reconnaitre physiquement, ainsi que nous révéler le préjudice subi, qu'il soit pécuniaire ou physique.

Accusé, vous pouvez faire appel à un avocat si vous le désirez. Une liste vous sera remise si vous nous en faites la demande.

Fait à Arras le 21 juillet de l'an de grâce 1464
par Toult, Procureur d'Artois
Revenir en haut Aller en bas
celinederoche

avatar

Nombre de messages : 378
Village : Azincourt
Classe sociale : rang 3 éleveuse
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Jeu 21 Juil - 17:17

La jeune femme une nouvelle fois appelée à témoigner s'avance dans la salle du procureur

Bonjour messire. Je ne puis pas témoigner en ce qui concerne le brigandage. Je peux seulement constater que cet homme, messire Caronte quand j'ai procédé à une vérification. Hier soir, le 20 Juillet, la veille de l'une de mes gardes, était vêtus comme sur le portrait que j'avais vu au bureau de notre prévôt.
J'ai tout de suite reconnu ces yeux même dissimulé derrière un masque blanc. Ainsi que ces cheveux blond.
J'ai donc courus à votre bureau vous prévenir que je pensais avoir trouvé la personne que vous cherchiez.
De plus messire Caronte avait déjà reçu plusieurs missives lui demandant de modifier son groupe armé qui était en admission libre et sans LP et cela pour la seconde fois. Ma collègue l'ayant déjà contrôlé au mois de Juin pour les même fait. C'est pour cela que je me suis souvenue de lui. Je crois que c'est à peut près tout ce que je peux dire.


La jeune femme s'incline et retourne à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Toult
Prévot des maréchaux
avatar

Nombre de messages : 793
Village : Cambrai
Classe sociale : Prévot
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Ven 22 Juil - 6:20

Toult sourit à Céline et lui répond

Eh bien c'est parfait Céline ! Vous n'aurez qu'à répéter cela devant la cour. L'important est que la juge comprenne que d'après le dessin fourni par la victime et la description qui en découle, vous l'avez reconnu grâce aux contrôles que vous avez fait. En clair, il correspond parfaitement au portrait. Et le fait qu'il soit hors la loi de par son groupe non autorisé je joue pas en sa faveur.

Attendez quelques jours pour témoigner, je suis curieux d'entendre Caronte se défendre.

Au besoin, n'hésitez pas à venir me trouver ici. En plus, j'avoue que j'aime bien quand vous me rendez visite.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
celinederoche

avatar

Nombre de messages : 378
Village : Azincourt
Classe sociale : rang 3 éleveuse
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Ven 22 Juil - 10:09

Céline sourit en entendant les derniers mots de Toult

D'accord dans ce cas je n'hésiterai pas à passer au besoin.
Enfin vous rendre visite pour les procès?!! Il y a quand même mieux non?
Revenir en haut Aller en bas
Toult
Prévot des maréchaux
avatar

Nombre de messages : 793
Village : Cambrai
Classe sociale : Prévot
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Mer 10 Aoû - 7:35

Citation :
L'accusation a appelé Chany à la barre
Voici son témoignage :
*La comtesse s'avança à son tour , elle salua la cour d'un signe de tête

Dame juge , messire procureur,

Je revenais tranquilou de Bertincourt où j étais allée remercier nos valeureux soldats ainsi que les civils . La route vers Azincourt s'est faite sans problème , après une bon repas , je repris donc la route vers Arras.

Je ne devais pas être très loin de la ville lorsqu une choc me fit tomber de cheval , la nuit était clair , j ai bien vu un homme , celui là
*désigne l accusé

Enfin cela lui ressemblait fortement , le même aspect général mais sans le masque, néanmoins , en l observant attentivement je note une forte ressemblance

Ce que je peux dire , s est qu il n a pas agit seul , s est impossible de me mettre a terre et de me dérober tout ce que j avais sur moi si l on est seul.
Moi qui avait hâte de ramener une belle momie a mon cher époux et que dire de ma bourse , bien pleine pour une fois , je l avais remplis pour aider nos soldats au besoin

Et ma belle pioche .... je ne vais plus pouvoir creuser maintenant ....

*prenant son air de râleuse

C est honteux!!! Faut il être lâche pour s en prendre à une femme seule ! Je le redis , lui
* redésignant l'accusé

et surement son complice que je n ai pu voir , m'ont attaqué et m ont dérobé tout ce que j avais sur moi , je suis arrivée a Arras sans même un quignon de pain

J ai appris pa la suite que lui et son comparse avaient attaqués d autres personnes, il faut que cela cesse, je demande justice pour moi et les pauvres êtres qui ont du subir les attaques de ces minables qui se cachent sous un masque


*Elle salua la cour et retourna à ses affaires comtales
Revenir en haut Aller en bas
Toult
Prévot des maréchaux
avatar

Nombre de messages : 793
Village : Cambrai
Classe sociale : Prévot
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Mer 10 Aoû - 7:36

Citation :
L'accusation a appelé Celinederoche à la barre
Voici son témoignage :
*La jeune femme une nouvelle fois appelée à témoigner s'avance dans la salle du procureur*

Bonjour messire. Je ne puis pas témoigner en ce qui concerne le brigandage. Je peux seulement constater que cet homme, messire Caronte quand j'ai procédé à une vérification. Hier soir, le 20 Juillet, la veille de l'une de mes gardes, était vêtus comme sur le portrait que j'avais vu au bureau de notre prévôt.
J'ai tout de suite reconnu ces yeux même dissimulé derrière un masque blanc. Ainsi que ces cheveux blond. De plus il portait une tenue blanche tranchant sur le noir de son voile.
J'ai donc courus à votre bureau vous prévenir que je pensais avoir trouvé la personne que vous cherchiez.
De plus messire Caronte avait déjà reçu plusieurs missives lui demandant de modifier son groupe armé qui était en admission libre et sans LP et cela pour la seconde fois. Ma collègue l'ayant déjà contrôlé au mois de Juin pour les même fait. C'est pour cela que je me suis souvenue de lui. Je crois que c'est à peut près tout ce que je peux dire.


*La jeune femme s'incline et retourne à sa place.*
Revenir en haut Aller en bas
Toult
Prévot des maréchaux
avatar

Nombre de messages : 793
Village : Cambrai
Classe sociale : Prévot
Date d'inscription : 09/01/2016

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Mer 10 Aoû - 7:36

Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Madame le Juge !

Je crois que l'accusé ne mesure pas la gravité des faits qui lui sont reprochés. Avoir brigandé sur nos terres la Comtesse d'Artois est d'une gravité extrême.

Les témoignages montrent parfaitement que même si l'accusé a tenté de dissimuler son visage, il a été formellement identifié par Céline de Roche, membre du guet.

Je retiens dans cette sombre affaire que l'accusé ne daigne pas se présenter pour se défendre, ce qui le rend de facto, coupable !

Par conséquent, je requiers contre Messire Caronte 5 jours d'emprisonnement. Goûter à nos geôles lui fera le plus grand bien et je pense que notre Comtesse sera ravie de pouvoir rendre visite à son agresseur...
A cela j'ajoute 600 écus d'amende correspondants au montant des produits dérobés à la Comtesse. Cette somme pourra être ramenée à 500 écus si l'accusé accepte de rembourser notre Comtesse directement.

Merci

Fait à Arras, le 10 Août 1464
Par Toult, Procureur d'Artois
Revenir en haut Aller en bas
Ombeline
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 33883
Village : maisonnée au bord de la mer
Classe sociale : /
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   Dim 14 Aoû - 7:47

Enoncé du verdict

Citation :
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.

*Nouvelle affaire et pas des moindres ! La juge tendit son bras afin de s’emparer du dossier qui attendait un jugement. Elle se pencha sur lui, en prit connaissance, releva la tête vers le box des accusés. Froncement de nez vicomtal. La barre des accusées était une fois encore désertée. . L’accusé, étranger de surcroit, n’avait pas daigné venir, sans doute la peur au ventre d’être mis à mort par la foule, fidèle à la Comtesse artésienne … Cette foule d’ailleurs s’était agglutinée au sein de cette salle et commençait à être fort bruyante. La Juge frappa à trois reprises son pupitre à l’aide de son maillet, et réclama le silence séance tenante. *

Silence je vous prie ! Silence !

Dans le cadre de ce procès opposant :
Le procureur d’Artois, Messire Toult, demandeur,
Et Caronte, résidant dans le Duché de Reino de Valencia… accusée de trouble à l'ordre public,

Je suis fort contrariée de ne pas voir l’Homme du jour en ces lieux … Adoncques, serait-il plus truculent de se divertir sur les routes en tentant d'attaquer de pauvres âmes sans défense et surtout s’en prendre à ce qui fait le cœur de notre Artois, notre Comtesse ?
Je n’apprécie point que l'accusé agisse comme un vulgaire couard en se terrant dans sa piteuse chaumière … et déçoive la foule venue en nombre ce jour !
Espère-t-il échapper au jugement de ce Tribunal ? Que nenni ! Que ce malandrin prenne conscience que la Justice Artésienne sera rendue !
Avant de rendre mon verdict, je fais lecture d’une note rédigée de la main même de la Comtesse, rajoutée comme pièce à charge à ce dossier, notifiant un descriptif précis du vol…. permettant de faire une estimation pécuniaire du forfait évoqué par la plaignante.

*Et de lire le document en question.*

« Le bonjour Dame Juge
Précisément ma foi je ne le pourrais , je sais que j’avais une momie que je venais de trouver en creusant les alentours de l'église de Bertincourt, une nouvelle pioche et a peu près 500 écus que j’avais pris au cas où nos soldats en auraient eu besoin , de la nourriture mais je ne sais plus pour combien de jour.
S'est là tout ce dont je me souviens et je n’ai guère espoir de revoir le moindre centime malheureusement. Bien à vous
Chany Lafarque, Comtesse Souveraine d'Artois »

*Regard en direction de la foule puis du proc avant de reprendre.*

Attendu que l’accusé a été formellement identifié suite à une enquête fort bien diligentée par le Guet, dont nous avons une représentante ici, Celinederoche mais aussi reconnu par la victime, Chany, Comtesse souveraine d’Artois et que cette dernière apporte les preuves des méfaits commis sur sa personne…. Méfaits physiques et moraux encore visibles à ce jour en cette Cour.

*Soudainement, dans la salle des insultes fusèrent à l’encontre de l’accusé absent … La Juge fit alors valser son maillet pour calmer les esprits.*

Il suffit ! Nous ne sommes pas dans un bouge … Je vous prie de respecter les lieux où je fais évacuer la salle !

*Regard noir sur la foule avant de reprendre.*

Attendu la liste des objets dérobés à savoir : une momie valeur estimée entre 100 et 300 écus mais ayant une très grande valeur sentimentale et pièce unique … une pioche d’une valeur estimée entre 200 et 300 écus, d’une bourse rondelette remplie de 500 écus, et de la victuaille.

Retenons comme circonstance aggravante sa non présence au sein du tribunal, mais aussi l’atteinte à la vie de la représentante officielle d’Artois.

Retenons aucune circonstance atténuante…. Hum … Retenons un élément non négligeable tout d’même, cet homme n’a pas agi seul sinon il aurait certainement mordu la poussière au vu de l’expérience de notre Comtesse dans le maniement des armes … Le complice est encore en fuite … Le couard !!! La chance finira par tourner aussi pour ce dernier.

Par ces motifs le tribunal reconnait Caronte coupable de trouble à l'ordre public pour avoir violé les articles II.2 et II.3 de la DLCA.

*Et de lire les deux articles en question.*

« Art. II.2 : Le vol, le meurtre, la piraterie, la séquestration, projetés ou effectifs.
Art. II.3 : L'atteinte à l’intégrité physique d’une personne, sauf légitime défense avérée. »

Condamnons Caronte à …. *La juge hésitait sur la peine, fort tentée de faire empaler le malandrin sur la place publique, après l’avoir fait fouetté, puis énucléé les yeux …. Elle se reprit se souvenant de sa conversation avec son confesseur … Elle ne devait point chuter vers la force obscure du Mal … Elle devait être moins sévère … Elle respira une grande goulée d’air. *

Condamnons donc Caronte à séjourner 5 jours dans l’une des cages de notre prison, sans nourriture pour se sustenter et à 600 écus d'amende.

http://www.casimages.com/i/160814125337991998.png.html

Que des gardes partent à la recherche de ce malandrin, et qu'il soit séquestré prestement. Qu’il se souvienne qu’on ne brigande pas impunément sur les terres artésiennes et encore moins notre Comtesse.

Qu'il en soit ainsi !

*Clama-t-elle fortement.*

Le Tribunal rappelle le délai de quinze jours francs accordé pour faire appel de ce jugement en saisissant la Cour Suprême d’Artois.

Fait à Arras, le 14 août 1464, par Ombeline, Juge d'Artois.

*Le maillet s'abat sur le bureau pour clôturer la séance. *

Citation :
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 5 jours et ?une amende de 600 écus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Artois / Caronte / brigandage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Artois / Caronte / brigandage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois
» [Urgent]-Brigandage-Pasti-(18/04/58) COUPABLE
» [Brigandage/coupable] Von_zeppelin (20/03/1459)
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» [Brigandage] Grandstef (31/07/57) COUPABLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Les Institutions Artésiennes :: Le Palais de Justice :: Archives du Palais de Justice-
Sauter vers: