Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charte des Trois Collèges d'Arme

Aller en bas 
AuteurMessage
Takanomi
Commissaire au commerce
avatar

Nombre de messages : 12600
Village : Péronne
Classe sociale : Artisant
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Charte des Trois Collèges d'Arme   Mar 30 Oct 2018 - 19:14

Le texte a été placardé par un forcené, semble-il. Il a été cloué à un panneau de bois à l'aide d'une centaine de clous qui ont fortement endommagé le bois.

Citation :



Communication générale de l'Hérauderie d'Artois

Albroc, Maréchal d'Armes d'Artois, pour la Principauté d'Artois, déclarons et avons déclaré;
A la suite des transformations de fond dans les usages féodaux, vassaliques et héraldiques dans la Principauté d'Artois,
il nous paraît nécessaire de poursuivre l'évolution par la forme: la structure de l'Hérauderie.
L'Hérauderie est une institution prévue à l'origine pour contrôler un ensemble d'activités, sans distinction de domaines, mais organisée de manière hiérarchique.
Après quelques recherches sur le sens réel attendu par l'ensemble de nos activités, il nous semble nécessaire de proposer à l'Artois une structure qui correspond davantage à nos aspirations:
- l'héraldique est ouvert à tous et pour tous,
- l'espace féodal n'est pas fait de patentes,
- les seigneurs de service non là pour arborer une breloque mais servir encore l'Artois.
Nous avions ouvert, il y a quelques années, des discussions avec les feudataires afin d'ouvrir les usages de l'hérauderie à un plus grand nombre, d'être à l'écoute. Poursuivons cette métamorphose.

Le statut d'Héraut a été monopolisé et marginalisé à un rôle administratif, un rôle de contrôle par l'Hérauderie de Paris. Or, la vraie nature du Héraut est de représenter un seigneur. Il nous parait nécessaire de revenir aux origines du Héraut. Un officier au service d'un seigneur, un représentant, un communiquant par la parole et l'image, dans l'honneur.
Cet héraut nommé par un seigneur, formé dans une faculté héraldique se réunira avec ses collègues pour formaliser les règlements, les us et coutumes héraldiques et féodo-vassaliques.

Ainsi, nous réorganisons nos activités dans les prochaines semaines, selon la charte suivante:


Citation :
Les Trois Collèges d’Armes (TCA)



Livre I- Les Offices d’Armes :

Les titres d’armes sont des titres reconnus par le TCA.

A- Les titres d’armes
1- Le Roi d’Armes
Le titre de Roi d’Armes, dénommé « Artois » concerne le responsable de TCA.
- Il est porté par le représentant des Trois Collèges d'Armes. Il porte en cri "Artois"
- Il est nommé par le Prince d'Artois. Ce dernier est membre honoraire (sans vote) des Trois Collèges d'Armes en tant que garant des règles féodales et héraldiques d'Artois.
- Il acte les transformations juridiques des Trois Collèges d'Armes.
- Il peut exclure un membre d'un des Trois Collèges d'Armes, avec justification.

2- Les Maréchaux d’Armes
Le titre de maréchal décerne un responsable d’un des trois Collèges d’Armes.
Les maréchaux sont en charge de la formation de leur domaine au sein de la Faculté.
- Il est en charge du travail dans de bonnes conditions au sein du Collège.
- Il est porté par le représentant d'un Collège. Il porte en cri "Forge", "Parchemin", "Plume".
- Il est élu par les membres officiels de son Collège.
- Il acte les décrets de son Collège.
- Il peut exclure un membre de son Collège avec justification.

3- Les Hérauts d’Armes
Tout seigneur d’Artois a le droit d’avoir un héraut (terme générique).
Le rang se définit en fonction du statut et de l’importance du seigneur.
Il est décerné par le roi d’Armes et les maréchaux.
Pour atteindre un rang, il faut avoir suivi une formation équivalente.

Les trois rangs sont chevaucheur, poursuivant et Héraut d’armes.

Les tâches sont multiples et diverses, en fonction de leur accord entre le seigneur et son officier :
Négociateur, Représentant diplomatique, juriste, messager, maître de cérémonies etc.

Livre II- Les institutions :

A- La salle capitulaire

La salle capitulaire est une salle ouverte au public.
Les officiers d’armes se réunissent pour débattre de sujets.
Les décisions y sont votées.
- Toute personne peut y intervenir.
- Le Roi d'Armes s'assure du bon déroulement des débats.
- Tout débat amenant à des changements dans le droit féodal, le droit héraldique et toute compétence des Collèges d'Armes s'établit dans ce Hall.
Vote
- Les votes nécessitant tous les membres des Collèges d'Armes y seront effectués.
- Seuls ces derniers ont droit de vote.
Modération
- Les gardes (censeurs) pourront intervenir en cas de désobligeance envers les participants.

B- Les Trois Collèges d’Armes (TCA)
Collège de Forge ; Collège de Parchemin ; Collège de Plume :
- Chaque maréchal gère le groupe ayant les clés pour entrer dans ces salles réservées.
- Si les membres du Collège le souhaitent, ils pourront autoriser de rendre public leur espace.
Vote
- Les votes nécessitant tous les membres du Collège d'Armes y seront effectués.
- Seuls ces derniers ont droit de vote.
Modération
- Les gardes (censeurs) pourront intervenir en cas de désobligeance envers les participants.

1- Collège de Forge

Ce Collège est destiné à produire les armoiries, sceaux et autres activités métallurgiques, tisserandes autour des représentations d'autorité, d'image au sein de l'Artois.
Ce Collège est responsable de la bonne tenue des armoriaux.
Les membres sont des héraldistes.

2- Collège de Parchemin
Ce Collège est destiné à produire les actes nécessaires à l'établissement et protections des différents droits ayant cours dans l'espace féodal, en promouvant son bon développement. Ce Collège est responsable de la bonne tenue des registres de patentes, nobiliaires.
Les membres sont des secrétaire-notaires /notaires.

3- Collège de Plume

Ce Collège est destiné à représenter la Principauté d'Artois dans diverses missions de représentation diplomatique, politique, d'organiser les différentes événements (joutes, bals, etc). Il est en lien étroit avec le Prince d'Artois.

Livre III - Formation à l’Université


La formation des chevaucheurs, poursuivants, hérauts est réalisée à la Faculté d'Artois.
Lorsqu'une personne souhaite devenir un officier d'armes, il est considéré comme un apprenti jusqu'à la maîtrise de chevaucheur.
Il y a une maîtrise de Forge pour le Collège de Forge.
Il y a une maîtrise de Parchemin pour le Collège de Parchemin.
Il y a une maîtrise de Plume pour le Collège de Plume.
Chaque maîtrise se décline en différents niveaux de difficultés en fonction du rang: chevaucheur, poursuivant, héraut.

Le niveau d'exigence de chaque maîtrise est sous l'autorité de chaque maréchal et de l'accord du Roi d'Armes.


Fait le neuf mars mil quatre cents soixante six en l'Hérauderie d'Artois,
Albroc, Maréchal d'Armes d'Artois.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Charte des Trois Collèges d'Arme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Les Trois Mousquetaires
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Salles relatives à la noblesse, au mérite et à l'héraldisme :: Salle capitulaire-
Sauter vers: