Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Composition du Conseil : description des postes officiels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pluchon73
Comte
Comte
avatar

Nombre de messages : 5832
Village : Péronne
Classe sociale : Luxe, calme et volupté
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Composition du Conseil : description des postes officiels   Mer 11 Jan 2006 - 11:24

Citation :
Mise à jour des rôles des conseillers.

01. Le Comte

Élu parce qu’il avait une meilleure tête ou parfois parce qu’il a fait de meilleurs pots-de-vin que les autres, le Comte est le grand maître du gaspillage et des fêtes luxueuses, coûteuses et inutiles. Le reste du temps il fait la sieste, ou tombe malade pour disparaître vers la fin du mandat, comme le veut la tradition artésienne.

En fait, le Comte est l’autorité suprême en Artois après le Roy, et est un personnage qui représente le prestige du Comté. C’est aussi la seule personne qui décide à sa guise de nommer et révoquer les Hauts-Conseillers qui travaillent sous sa brillante direction.


02. Le Bailli

Le bailli, occasionnellement appelé le Radin d’Artois, a comme lourde responsabilité la décision de décider comment exploiter payer au mieux les naïfs honnêtes citoyens et les ramasseurs de cailloux. Il est aussi un éleveur attentionné, nourrissant les animaux du Comté avec amour et s'occupe également de mandater des gens, pour toutes sortes de raisons, ce qu'il aime par dessus tout. Aussi, il aime particulièrement faire la grasse matinée le dimanche, afin de faire stresser le pauvre prévôt.

Plus sérieusement, le bailli gère le budget du Comté en général et fixe divers salaires. C’est également lui qui embauche les hauts fonctionnaires.

03. Le Commissaire au Commerce

Le commissaire au commerce, communément appelé CaC, a la lourde tâche d'assurer l'approvisionnement de chaque village en denrées nécessaires à leur bon fonctionnement. Il gère la foire du comté, établi des contrats commerciaux avec d'autres comtés ou duchés, et détermine la vision économique du comté à long terme.

Il peut aussi, à l'occasion, se faire la malle avec les caisses du Comté, mais ce n'est pas suggéré parce que les autres conseillers seront jaloux et lui feront un vilain procès pour haute trahison.

04. Le Comissaire aux Mines

Les ignorants diront que le Commissaire aux Mines (CaM) n’est qu’un presse-bouton qui porte un culte particulier aux mines, et qui rêve la nuit du nombre de quintaux de pierre qui sautent sur une clôture.

Mais en fait, le Commissaire aux Mines, c’est beaucoup plus que cela : il a l'obligation de veiller quotidiennement à l'entretien des mines Artésiennes, voir de leur amélioration après discussion avec le CaC. Il se doit de rendre compte le plus régulièrement possible (quotidiennement avec le relevé de la fréquentation et hebdomadairement avec un compte rendu d'exploitation). Bouché, hein?


05. Le Connétable

Le connétable a la lourde tâche de garder son siège au chaud attendant le jour où on aura enfin besoin de lui. Généralement, c'est le dimanche très tôt pour qu'il verse des écus au prévôt. Sinon, comme un ours, il hiberne, mais en semaine, il devient aussi tout fébrile quand on lui demande un rapport sur les armes ou qu'il doit faire un mandat ou des achats, toujours pour des armes.

Concrètement, le Connétable sert de lien, entre le bailli et le prévôt, et est le principal gestionnaire des armements, ce qui est immensément plus important qu’il en paraît.

06. Le Prévôt des Maréchaux

Le prévôt des maréchaux a de nombreuses tâches. Il doit s’assurer que quelqu’un défend les villes artésiennes en faisant des pot-de-vin sous forme d'offres à d'éventuels profiteurs-chefs maréchaux, puis en embauchant des maréchaux dans chaque ville pour aller surveiller les chopes suspectes en tavernes et accessoirement protéger la ville autour de la chope. Ça fait beaucoup de pots-de-vin à la fin de la semaine, et parfois le bailli est pas trop content pour ça. D’ailleurs pour venger, il fait attendre le prévôt le dimanche, histoire de le faire ch… de lui faire une bonne blague! Le prévôt est également à la tête du guet d'Artois ayant la lourde tâche de réprimander le capitaine qui vient déranger ainsi que le vilain procureur qui n'est pas toujours gentil avec son guet. Il est aussi le principal responsable pour les autorisations spéciales données en Artois. Faites-lui vos pot-de-vin par missive.

Sur un ton plus sérieux, le Prévôt est le principal responsable de tout ce qui touche la sécurité artésienne. La protection contre les révoltes et les armées, les autorisations de passage, ainsi les surveillances des marchés, des emplois, des entrées/sorties, en plus des dossiers pour des procès, gérées par le guet, sont directement ou indirectement sous sa responsabilité.


07. Le Capitaine

Le Capitaine dirige l'armée du comté. Il s'assure du renouvellement des effectifs, organise les opérations de surveillance du territoire, et veille à tenir ses troupes toujours prêtes pour la défense de l'Artois.

Accessoirement, il s'assure que l'hygiène des latrines soit toujours impeccable grâce à la générosité de ses soldats, et donne des coups de cravache pour assoir son autorité. Il est reconnu comme l'ennemi juré de la pistache.


08. Le Procureur

Le procureur intente et mène les procès des brigands et criminels de tous poils, mais aussi et surtout à la première personne dont la tête ne lui revient pas, ce qui arrive assez souvent car le procureur est reconnu pour n’avoir comme seul ami le greffier. Ses réquisitoires hystériques et sans état d'âme peuvent être consultés au tribunal du comté. Un conseil: ne jamais se faire ennemi d'un procureur si on tient à vivre vieux. D’ailleurs, il semble avoir une dent contre les avocats…

En fait, le procureur est probablement le conseiller en matière de justice qui travaille le plus, devant instruire de façon impeccable les procès, s’assurant qu’aucun vice ne se soit glissé dans l’accusation. Son travail demande une extrême concentration lorsqu’il doit faire son ingrat travail.


09. Le Juge

Le juge rend la justice (enfin, celle du comté, hein). Ses verdicts – supposément – sages et impartiaux peuvent être consultés au tribunal du comté ou aux archives du Château d'Arras. (On envoie aux archives seulement au moment où il y a trop de poussière sur l’écrit du verdict pour qu’on soit encore capable de lire) Soit fin juriste ou soit aspirant Comte qui a été malchanceux, ses décisions se fondent tant sur des considérations juridiques (respect de la Charte du Juge, de la Constitution artésienne, de la dLCA etc.) que morales, politiques, diplomatiques ou son humeur du moment, souvent massacrante, car on l’a réveillé.

Le Juge, même s’il travaille moins que le procureur, a une tâche encore plus importante que ce dernier. Chaque verdict donné se doit d’être entièrement réfléchi et juste pour la situation, avec les éléments dont il dispose.

10. Le Porte Parole

Le porte-parole est le perroquet officiel du Conseil et le relais entre le Conseil et le peuple. Il communique la politique du gouvernement et recueille les doléances qu'elles soient officielles ou officieuses et tous les ragots intéressants pour faire rire ses collègues à l'heure de la pause. (Il surveille ou fait surveiller les interventions en place publique et peut éventuellement apporter un complément d'information ou informer le Conseiller plus à même de répondre, s'il estime que les propos tenus peuvent nuire au bon fonctionnement du Conseil). Après tout le Porte-Parole est une commère, c'est ce qu'il sait faire de mieux. Ce n'est pas par hasard que c'est souvent une femme! Il a aussi, s'il le désire, une place privilégiée au sein des censeurs du comté et là, on ne rit plus.
(Temps variable selon les circonstances, en moyenne 1H par jour hors RP)


11. Le Chambellan

Il a un rôle de représentation hors Artois et de ce fait répond aux invitations émises par les différentes provinces, même si c'est ennuyant à mourir, mais c'est son travail. Il peux se faire représenter par son équipe de diplomates qu'il dirige, quand il prend sa pause ou fait la sieste. Ses ambassadeurs sont justement là pour ça. Car comme dit le brillant proverbe artésien de source anonyme: "Quand le Chambellan ne dort pas bien, les ambassadeurs ne foutent rien".

Seul "maitre" du Palais St-Vaast, il gère les accès, attribue les ambassades aux diplomates. Il supervise et surveille l'activité de son équipe et n'hésite pas à crier quand tout ce qu'il voit est de l'inactivité, parce que ça soulage. Oui, le Chambellan a forcément une voix qui porte, on dit d'ailleurs qu'il est entendu de l'Artois à la Provence, des protections sont distribuées aux ambassadeurs sur simple demande.
Il doit être assez disponible (mais si ce n'est pas le cas il faut qu'il se débrouille) par MéSaNge pour répondre aux questionnements de son équipe et de ses homologues et biensur parler de son week-end avec eux. Il doit donc maitriser parfaitement la ligne diplomatique du mandat Comtal et avoir les dents propres parce que c'est la classe.
(Minimum 1H par jour, ce temps peut être multiplier par 10 en cas de crise -Guerre, Départ de nombreux Ambassadeurs car c'est à lui de combler les absences)

12.Coordinateur des Bourgmestres :

Il s'agit du relais entre les maires et le conseil. Il fait en sorte que les municipalités restent soudées et qu'il n'y ait aucune dissension entre elle. Bref, c'est une façon polie de dire que l'on cherchait désespérément un titre plus valorisant que "remplaçant au cas ou..." mais finalement après expérimentation il est utile même si cette fonction n'est pas des plus chronophage. On ne peut pas tout avoir non plus, hein...
(approx: 45 min /jour)

Art 4.24 : Le Coordinateur des affaires municipales
est chargé de transmettre les informations des bourgmestres au
Haut-Conseil. Il anime les débats au sein du Bas-Conseil, dont il est
le responsable ; il est chargé de la bonne cohésion entre les
bourgmestres Artésiens ainsi que celle des tribuns.

13. Le recteur Peut être invité à siéger au Haut Conseil d'Artois.

La direction de l'Université est confiée au recteur sous la responsabilité du conseil d'Artois. Le recteur est un universitaire élu par ses pairs en échange de beaux sourires et de poutous, sa nomination est reconnue et officialisée par le Comte en place.
Son principal souci est de gérer un planning qui répond à la fois aux attentes des étudiants et des professeurs ainsi que d'ouvrir chaque jour les deux classes pour l'enseignement. Mais comme il y en a toujours pour se plaindre, la patience infinie est la qualité qu'un recteur doit avoir. Il développe aussi des projets éducatifs et culturels visant à pérenniser l'université d'Arras comme un vivier pour l'élite du royaume. Au terme de son mandat il doit organiser l'élection d'un nouveau recteur, mais aussi pour se faire adorer par ses supporteurs et huer par les insatisfaits. C'est la tradition en Artois.
Bien que plongé dans ses bouquins le recteur a l'ouïe fine et une grande acuité visuelle, gare à celui qui est prit entrain de moufter.

14. Le Secrétaire d'Etat. Peut être invité à siéger au Haut Conseil d'Artois.

Laquais des instances royales ou sous fifre du Comte d'Artois, nul ne le sais réellement, son animal totem est la fouine. Il a pour fonction de faire le lien entre les instances Royales et le Haut conseil d'Artois. C'est une sorte de vase communiquant. Il doit faire des rapports dans les deux sens afin que les deux super puissances que sont l'Artois et les Instances Royales ne soient jamais en froid.

15. Le Grand Organisateur d'Artois. Peut être invité à siéger au Haut Conseil d'Artois.

Le Grand Organisateur d'Artois a pour charge d'animer l'Artois de fêtes et autres divertissements et contrairement aux Cac, Bailli et autres économistes, lui ne regarde pas à la dépenses pour la beauté des fêtes et des animations. Il a souvent la folie des grandeurs. Ce n'est pas un hasard si les Grands Organisateurs sont la majorité du temps plutôt des Grandes Organisatrices! Il peut organiser des fêtes avec l'extérieur en collaboration avec le Chambellan. Il doit être attentif aux demandes du bon peuple artésien, il doit le distraire coute que coute. Personnage souvent très aimé le Grand Organisateur d'Artois n'est pas à mettre dans le même sac que les bouffons.

16. Le Hérault d'Artois. Peut être invité à siéger au Haut Conseil d'Artois.

Le Hérault Artésien travaille souvent à Paris ou il fait le lèche botte auprès du Roy d'Arme, mais le reste du temps il fait de beau dessin de blason pour les nobles Artésiens. Il a pour mission de tenir le registre nobiliaire à jour, d'assister, d'organiser et de veiller au bon déroulement des cérémonies dites héraldiques durant lesquelles il aime chuchoter des choses à l'oreille du Comte, pour rendre curieux les Artésiens. Polyglotte hors paire, il parle un langage inconnu du commun des mortels; Si vous entendez quelqu'un parler ainsi "D'azur, à cinq aigles d'or (2, 2 et 1), becquées, languées et membrées de gueules." Aucun doute c'est un Hérault, ou un Suédois qui ne maîtrise pas encore son françois, mais c'est plus rare. Il est à la disposition du Comte d'Artois en ce qui concerne les demandes d'anoblissement ou de destitution, il est le messager entre le collège héraldique et les autorités artésiennes. Pointilleux et maniaque, attention au mauvais mélange de couleur.


17. Le Conseil Honoraire.

Présent d'office au haut conseil d'Artois il a pour fonction d'aider et de guider les conseillers ainsi que le comte. Le conseiller honoraire a souvent mauvais caractère et une grande bouche pour se faire entendre sur n'importe quel sujet, ceci étant bien sur légitimé par une grande connaissance de l'Artois et de ses magouilles politiques, en ayant fait beaucoup dans son jeune temps. Les membres de ce conseil sont forcément d'anciens hauts conseillers respectés et écoutés mais surtout dangereusement redoutés la plus part du temps. Faisant preuve de réflexion et de discernement, il n'en reste pas moins qu'ils participent activement aux dépenses de prestige du comté en consommant sans modération des produits de grand luxe. Leur manie est de faire la promotion de denrées alimentaires de nature douteuses.

Faict le 27 Mai 1456 à Arras

Pour l'Artois et son Comte


Revenir en haut Aller en bas
fidos

avatar

Nombre de messages : 18121
Village : DTC
Classe sociale : interdit au boulet
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Composition du Conseil : description des postes officiels   Mar 20 Jan 2009 - 22:12

Citation :
18. Le Greffier

Le greffier est le grouillot du juge, il est assermenté prête donc allégeance au comte, copiste sournois il se terre dans le palais de justice où il a pour mission d'archiver à la virgule près tout les procès se tenant dans le tribunal artésien (cela comprends les procès tenu dans le tribunal de calais-la-Libre)
Revenir en haut Aller en bas
http://conseil-artois.frbb.net/msg.forum?mode=post&u
 
Composition du Conseil : description des postes officiels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Conseil : description des postes officiels
» Composition du Conseil Poitevin
» Description de la Prison du Conseil Magique
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Description d'Era

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Le Grand Hall du Donjon :: Informations officielles-
Sauter vers: