Le Comté Souverain d'Artois
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ombeline
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 34273
Village : maisonnée au bord de la mer
Classe sociale : /
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Jeu 5 Aoû 2010 - 23:27

Citation :



Au peuple d'Artois,

Par la présente, nous, Luzifer II de Ponthieu, Comte d'Artois, annonçons que par vote des conseillers la constitution Artésienne a été modifiée. Ainsi l’article suivant a été supprimé :

Citation :
Art 3.14.1 : La municipalité de Calais, de part l'Art 1.5.1, peut également organiser leur pouvoir judiciaire, économique et militaire dans les limites imposées par ledit décret.

La modification a été adoptée par un vote au ¾.
Décomposition du vote :
- 10 votes pour dont Gabyc5, Chriss43, Elena7, Gollum63 et Zazaroyaume
- 1 vote contre d’Airemes

La Modification prend effet immédiatement.

Fait à Arras, ce 5 aout 1458.


Comte d'Artois


De la Naturalisation

Citation :



Au peuple d'Artois,

Par la présente, nous, Luzifer II de Ponthieu, Comte d'Artois, annonçons que par vote des conseillers la constitution Artésienne a été modifiée. Ainsi les articles suivants :

Citation :
Citoyenneté

Art 2.8 : Est considéré comme citoyen artésien, toute personne étant née (apparue IG) sur le sol artésien, possédant un fief en Artois, ou vivant depuis plus de deux mois en Artois.
Art 2.9 : Perdra sa citoyenneté artésienne
- toute personne résidant plus de deux mois hors du comté d'Artois.
- toute personne ne respectant pas la présente constitution.

Art 2.10 : Le conseil comtal peut décider de laisser la citoyenneté artésienne à une personne dépassant ce délais.
Art 2.11 : Le juge d'Artois est habilité à retirer la citoyenneté artésienne dans son verdict, pour une durée maximale de trois (3) mois. Le comte d'Artois peut retirer la citoyenneté selon son bon vouloir, avec l'approbation des nobles artésiens, pour une durée maximale de trois (3) mois. Il peut aussi la retirer à la personne qui réside depuis plus d’un mois sur une terre étrangère et à tout artésien ayant son nom figurant sur la liste des indésirables..

Deviennent :

Citation :
Citoyenneté

Art 2.8 : Est considéré comme citoyen artésien, toute personne étant née (apparue IG) sur le sol artésien, possédant un fief en Artois, ou vivant (résidence IG) depuis plus de deux mois en Artois.
Art 2.9 : Il est cependant loisible au Guet d'opposer un avis à l'encontre d'une naturalisation (résidence depuis 2 mois).
Dès lors il revient au Haut-Conseil d'Artois de statuer sur icelui.

Art 2.10 : Tout Artésien ne résidant plus en Artois depuis plus de 2 mois perdra sa citoyenneté.
Le conseil comtal peut toutefois décider de laisser la citoyenneté artésienne à une personne dépassant ce délais.
Art 2.11 : Le comte d'Artois peut retirer la citoyenneté selon son bon vouloir, avec l'approbation du Haut-Conseil Artésien.

La modification a été adoptée par un vote au ¾ où tous les conseillers se sont exprimés pour.

La Modification prend effet immédiatement.

Fait à Arras, ce 5 aout 1458.


Comte d'Artois


De la Solde des soldats

Citation :



Au peuple d'Artois,

Par la présente, nous, Luzifer II de Ponthieu, Comte d'Artois, annonçons que par vote des conseillers la constitution Artésienne a été modifiée. Ainsi l’article suivant :

Citation :
Art 6.15: Tout soldat pourra recevoir une rémunération pour ses activités militaires. Actuellement, la solde des membres de l'Ost est fixée à 5 écus + 1pain, ainsi qu'un maïs, un jour sur deux. Les valeurs effectives des soldes sont décidées au sein du Conseil, en concertation avec le CaC qui décide du budget alloué à l'Armée. La valeur de la solde peut être revue à la hausse si les finances comtales le permettent.

Devient :

Citation :
Art 6.15: Tout soldat pourra recevoir une rémunération pour ses activités militaires. Actuellement, la solde des membres de l'Ost est fixée à 8 écus + 1pain, ainsi qu'un maïs, un jour sur deux. Cette solde sera de 5 écus + 1pain, ainsi qu'un maïs, un jour sur deux en cas d'alerte rouge Les valeurs effectives des soldes sont décidées au sein du conseil, en concertation avec le CaC qui décide du budget alloué à l'Armée. La valeur de la solde peut être revue à la hausse si les finances comtales le permettent.

La modification a été adoptée par un vote au ¾ où tous les conseillers se sont exprimés pour.

La Modification prend effet immédiatement.

Fait à Arras, ce 5 aout 1458.


Comte d'Artois

Revenir en haut Aller en bas
Ombeline
Vicomtesse
Vicomtesse
avatar

Nombre de messages : 34273
Village : maisonnée au bord de la mer
Classe sociale : /
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Mer 11 Aoû 2010 - 22:01

Citation :



Au peuple d'Artois,

Par la présente, nous, Luzifer II de Ponthieu, Comte d'Artois, annonçons que par vote des conseiller la constitution Artésienne a été modifiée. Ainsi l’article suivant a été supprimé :

Citation :
Les Art 3.15 et 3.16 ne sont pas applicable à la municipalité de Calais.

La modification a été adoptée par un vote au ¾.
Décomposition du vote :
- 9 votes pour dont Gabyc5, Chriss43, Leducg, Elena7, Guiguiseg et Zazaroyaume
- 2 vote contre de Airemes et SeigneurPerseval

La Modification prend effet immédiatement.

Fait à Arras, ce 11 aout 1458.


Comte d'Artois



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Sam 17 Déc 2011 - 20:11

jo a écrit:
Citation :



Résultat des votes du 09 décembre 1459

Citation :

Sujet :
Etes vous pour l'épuration de notre constitution et de notre DLCA des articles faisant référence au Roy


La demande était portée par Yann baol Comte d'Artois


Détails :

Citation :
Constitution Artésienne

Citation :
Titre Quart : Haut-Conseil d'Artois

Du Comte d'Artois

Pour modification de l'article 4.6
de Le Comte d'Artois a pour rôle d'organiser le Conseil comtal en répartissant au mieux les tâches, ainsi que de représenter au mieux l'Artois devant le Roy, et devant tous les Royaumes.

vers "Le Comte d'Artois a pour rôle d'organiser le Conseil comtal en répartissant au mieux les tâches, ainsi que de représenter au mieux l'Artois devant tous les Royaumes."

Pour modification de l'article 4.7
de La personne du Comte d'Artois est inviolable et sacrée, et on ne peut porter plainte contre lui que devant la Haute Cour de Justice de France, selon les modalités prévues par icelle.

vers La personne du Comte d'Artois est inviolable et sacrée.

Aucune Cour de Haute de Justice n'a encore été mise en place au sein du ponant.

Pour suppression de l'article 4.12
Les pouvoirs du comte sont toujours limités par le droit royal.

Non respect de la Constitution et éviction d’un conseiller comtal

Pour suppression de l'article 4.24
Art 4.24 : Seul le Roy de France peut demander la démission du Comte.

Citation :
Titre Quint : Noblesse

La Haute Noblesse

Pour suppression de l'article 5.4.1
Art 5.4.1 : Tous nobles ayant un comté de retraite en Domaine Royal et Comte d'Artois régnant prêtent allégeance au Roy ou à la Reyne.

pour ne garder que l'article actuellement 5.4.2
Tous nobles ayant un comté de retraite en Artois prêtent allégeance au Comté d'Artois, et lui renouvelle son serment de vassalité tous les deux mois, à travers chaque nouveau Comte d'Artois élu.

Citation :
Titre Six : Les forces armées

Forces du guet artésiennes

Pour modification de l'article 6.4
de: Les membres des forces du guet doivent prêter serment sur l’honneur devant Dieu et le Roy de France afin d’être officiellement assermentés, et qu’ils soient pleinement conscients de leurs droits et de leurs devoirs.

vers: Les membres des forces du guet doivent prêter serment sur l’honneur devant Dieu et le comte légitimement élu par le peuple artésien afin d’être officiellement assermentés, et qu’ils soient pleinement conscients de leurs droits et de leurs devoirs.

L'Ost d’Artois
Pour modification de l'article 6.16
de: Les membres de l'Ost doivent prêter serment sur l’honneur devant Dieu et le Roy de France afin d’être officiellement assermentés, et qu’ils soient pleinement conscients de leurs droits et de leurs devoirs.

vers: Les membres de l'Ost doivent prêter serment sur l’honneur devant Dieu et le comte légitimement élu par le peuple artésien afin d’être officiellement assermentés, et qu’ils soient pleinement conscients de leurs droits et de leurs devoirs.

Franche Compagnie

Pour modification de l'article 6.19
Art 6.19 : Tout groupement d'individu, pouvant prendre les armes, défensivement ou offensivement, reconnaissant une hiérarchie interne, n'étant pas reconnu comme Ost d'un Duché ou Comté du Royaume de France ni d'aucune province étrangère, n'étant pas reconnu officiellement par le Haut-Conseil d'Artois comme une autre entité, et n'étant pas non plus un ordre de chevalerie reconnu par le Roy ou le Pape est dit "Franche Compagnie".

vers Tout groupement d'individus, pouvant prendre les armes, défensivement ou offensivement, reconnaissant une hiérarchie interne, n'étant pas reconnu officiellement par le Haut-Conseil d'Artois comme une autre entité, est dit "Franche Compagnie".

De Legibus et Consuetudinis Artesiae

Citation :
Livre I : De la promulgation et de l'application des lois et des dispositions générales

Pour modification de l'article 1.4
de Les lois sont applicables dès le lendemain de leur annonce au Peuple artésien par le Conseil, et ce jusqu'à ce que le Conseil ou le Roy décident de les abroger.

vers Les lois sont applicables dès le lendemain de leur annonce au Peuple artésien par le Conseil, et ce jusqu'à ce que le Conseil décide de les abroger.

Pour suppression de l'article 1.5 :
Les lois royales prévalent sur les lois du présent ouvrage.

Citation :
Livre IX : Des peines et condamnations

Pour modification de l'article 9.4.2 :
de La circonstance aggravante ultime est le délit de lèse-majesté, c’est-à-dire des tords causés directement à l’encontre du Roy de France ou du Comte d'Artois.

vers La circonstance aggravante ultime est le délit de lèse-majesté, c’est-à-dire des tords causés directement à l’encontre du Comte d'Artois

Modalités de vote :
Vote au 3/4

Durée du Vote :

Du 09 / décembre/ 1459 à 19h00
Au 12 / décembre / 1459 à 18h55


Dispositions générales du vote des trois-quarts
Art 4.34 : Le vote des trois-quarts se pose sous forme de question à laquelle on ne peut répondre que "oui" ou "non".
Art 4.35 : Le vote des trois-quarts prend fin lorsque le délais est atteint ou que tous les conseillers se sont exprimés
Art 4.36 : Le vote se résout de la manière suivante: si l'objet reçoit au moins la majorité des trois-quarts des personnes s'étant exprimées, il est accepté. Autrement il est refusé

Total des votes: 11
Ont votés:
Sir Labreck
Chany
Bique
Joanou
Natanael
Hiro
Jean_Pol
Himura
Patcaf
Ruby
Kalvinus

OUI: [11] 100%

La proposition est adoptée

Qu'il en soit ainsi,

Fait à Arras le 12 décembre de l'An de Grâce 1459




Comte d'Artois



_________________
TOUTES LES REMARQUES POUR LES ADMINS DOIVENT SE FAIRE STRICTEMENT PAR MP
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Jeu 5 Jan 2012 - 0:39

Ce passage :
Citation :
Du territoire Artésien

Art 1.1 : Le peuple et les villes d’Arras, d'Amiens, d'Azincourt, de Bertincourt, de Calais, de Cambrai et de Péronne forment le Comté d’Artois.
Art 1.1.1 : Les deux carrières de pierre entre Amiens et Bertincourt, et entre Azincourt et Calais sont artésiennes
Art 1.1.2 : les deux mines d'or au sud de Péronne, et entre Arras et Azincourt sont artésiennes
Art 1.1.3 : la mine de fer entre Cambrai et Péronne est artésienne
Art 1.1.4 : Les nœuds au sud de Péronne, entre Amiens et Péronne, entre Arras et Péronne, entre Arras et Cambrai, au nord de Calais, et au nord de Cambrai sont artésiens.


est remplacé par :
Citation :

Titre Premier : Dispositions générales

Du territoire Artésien

Art 1.1 : Le peuple et les villes d’Arras, d'Azincourt, de Bertincourt, de Calais, de Cambrai et de Péronne forment le Comté d’Artois.
Art 1.1.1 : Les deux carrières de pierre entre ex-Amiens et Bertincourt, et entre Azincourt et Calais sont artésiennes
Art 1.1.2 : les deux mines d'or au sud de Péronne, et entre Arras et Azincourt sont artésiennes
Art 1.1.3 : la mine de fer entre Cambrai et Péronne est artésienne
Art 1.1.4 : Les nœuds au sud de Péronne, entre ex-Amiens et Péronne, entre Arras et Péronne, entre Arras et Cambrai, au nord de Calais, et au nord de Cambrai sont artésiens




Citation :


A ceux qui liront ou se feront lire

Par la présente, nous, Yann_baol Comte d'Artois annonçons

1 - L'abrogation du décret concernant l'interdiction d'achats aux étrangers sur le marché de Bertincourt sur demande du maire
Citation :

L'achat de pains, du poisson, de maïs ,de fruits ,de légumes et de bois n'est autorisé qu'aux citoyens de la municipalité.

2 - La modification du décret de la Charte des Bourgmestres sur le nombre de sièges et de maires suite à la disparition d'Amiens

Citation :
Conseil des villes d'Artois

Art 3.17 : Le Conseil des villes compte 12 sièges occupés par les 6 Bourgmestres d'Artois et leurs Tribuns.

3 - Le retrait de la ville d'Amiens de la présentation des villes artésiennes de notre constitution puis nommée comme ayant cessé d'être sous le terme de ex.

Citation :
Titre Premier : Dispositions générales

Du territoire Artésien

Art 1.1 : Le peuple et les villes d’Arras, d'Azincourt, de Bertincourt, de Calais, de Cambrai et de Péronne forment le Comté d’Artois.
Art 1.1.1 : Les deux carrières de pierre entre ex-Amiens et Bertincourt, et entre Azincourt et Calais sont artésiennes
Art 1.1.2 : les deux mines d'or au sud de Péronne, et entre Arras et Azincourt sont artésiennes
Art 1.1.3 : la mine de fer entre Cambrai et Péronne est artésienne
Art 1.1.4 : Les nœuds au sud de Péronne, entre ex-Amiens et Péronne, entre Arras et Péronne, entre Arras et Cambrai, au nord de Calais, et au nord de Cambrai sont artésiens

Ces modifications font suite au vote à la majorité simple porté par le porte parole Dame Joanou
La question du vote :

Etes-vous d'accord pour ces modifications
OUI
100% [ 9 ]
NON
0% [ 0 ]
SANS AVIS
0% [ 0 ]

Total des votes : 9
ont votés
chany
Himura
Hiro
Jean_Pol
jo
Kalvinus
patcaf
Ruby
Sir Labreck

La proposition ayant reçue la majorité des voix est approuvée


Fait à Arras le 3 janvier de l'An de Grâce 1460


Comte d'Artois


Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Ven 6 Jan 2012 - 12:46

Ce passage :

Art 3.17 : Le Conseil des villes compte 14 sièges occupés par les 7 Bourgmestres d'Artois et leurs Tribuns.

est remplacé par :

Art 3.17 : Le Conseil des villes compte 12 sièges occupés par les 6 Bourgmestres d'Artois et leurs Tribuns.


Citation :


A ceux qui liront ou se feront lire

Par la présente, nous, Yann_baol Comte d'Artois annonçons

que la modification approuvée par vote du Haut Conseil du décret de la Charte des Bourgmestres sur le nombre de sièges et de maires suite à la disparition d'Amiens découlant du même article de la constitution, celui s'en trouve pareillement rectifié dans la dite constitution.

Citation :
Conseil des villes d'Artois

Art 3.17 : Le Conseil des villes compte 12 sièges occupés par les 6 Bourgmestres d'Artois et leurs Tribuns.

Fait à Arras le 6 janvier de l'An de Grâce 1460


Comte d'Artois


Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Mer 11 Jan 2012 - 22:41

Citation :


Artésiens, Artésiennes


Résultat des votes du 08 janvier 1460

Il a été présenté pour avis aux membres du Haut-Conseil, une épuration de notre constitution quant aux articles faisant référence aux nobles par rapport à la Couronne, celle-ci n'ayant plus de validité réelle et absolue du fait de l'indépendance prise par l'Artois,suivi de 2 votes, un simple puis un au 3/4.


Citation :
Sujet :

Correction de la constitution concernant la noblesse suite à la mise en place de notre Hérauderie

La question du vote :

Etes-vous d'accord avec la correction de ces décrets?

Rappel: Anciens décrets:

Citation :
Titre Quint : Noblesse
Art 5.1 : Est noble tout personne recensée en tant que tel par la Hérauderie Royale Française.
Art 5.2 : Tout noble doit se conformer aux règles de la Hérauderie Royale Française.
Art 5.3 : L'usurpation de titre est un trouble à l'ordre public ; une insulte contre un noble une circonstance aggravante.
La Haute Noblesse
Art 5.4 : La Haute Noblesse comprend tous les Comtes, Marquis ou Prince d'Artois.
Article 5.4.2 : Tous nobles ayant un comté de retraite en Artois prêtent allégeance au Comté d'Artois, et lui renouvelle son serment de vassalité tous les deux mois, à travers chaque nouveau Comte d'Artois élu.
La Moyenne Noblesse et le Basse Noblesse
Art 5.5 : La Moyenne Noblesse comprend tous les Vicomtes et Barons d'Artois. La Basse Noblesse comprend les Dames et Seigneurs d'Artois de mérite et issue du mérite.
Art 5.5.1 : La Moyenne et la Basse Noblesse doivent prêter allégeance au Comté d'Artois, et lui renouvelle son serment de vassalité tous les deux mois, à travers chaque nouveau Comte d'Artois élu, sauf pour les Dames et Seigneurs issus du mérite qui le font à leur suzerain.
Art 5.5.2 : La Moyenne et la Basse Noblesse doivent obéissance au Comte d'Artois, sauf pour les Dames et Seigneurs issus du mérite qui le doivent à leur suzerain.

pour être remplacé par:

Citation :
Titre Quint : Noblesse
Art 5.1 : Est noble artésien toute personne recensée comme détenant fief en Artois ou étant héritier de noble artésien.
Article 5.1.1 : Tout noble ayant un fief en Artois prêtent allégeance au Comte d'Artois.
Art 5.2 : Tout noble doit se conformer aux règles de la Hérauderie d'Artois.
Art 5.3 : L'usurpation de titre est un trouble à l'ordre public ; une insulte contre un noble une circonstance aggravante.
La Haute Noblesse
Art 5.4 : La Haute Noblesse comprend tous les Comtes, Marquis ou Prince d'Artois.
La Moyenne Noblesse et la Basse Noblesse
Art 5.5 : La Moyenne Noblesse comprend tous les Vicomtes et Barons d'Artois. La Basse Noblesse comprend tous les rangs inférieurs au titre de Baron.

La demande est portée par Yann_baol comte d'Artois


Modalités de vote :
Vote au 3/4
Durée du Vote :
début : 08 janvier à 11h30
fin : 10 janvier à 11h30

Citation :
Rappel de la Discipline de vote :
  • Chaque conseiller est tenu de voter.
  • Tous les votes se font dans la "Salle des votes"
  • En aucun cas, on discute du sujet en question : juste voter ! Si des remarques, le faire dans une autre salle ou sur le sujet initial.
  • Pas de remarque sur les votes des autres.
  • Ne jamais éditer.
  • Dans le cas du non-respect de ses règles, le vote sera automatique verrouillé.


Rappel des textes :

Procédures de vote du Conseil comtal :
Dispositions générales.
Art 4.25 : Seuls les conseillers comtaux élus ont le droit de voter.
Art 4.26 : Chaque conseiller comtal élu ou non élu peut soumettre un objet aux votes.
Art 4.27.1 : Le conseiller peut mettre un délai minimal de deux jours au vote.
Art 4.27.2 : Si le délai n'est pas précisé, celui-ci est de quatre jours.
Art 4.28 : Lors d’absences, un conseiller comtal peut fournir une procuration à un autre conseiller comtal. Cela n'est possible qu'entre conseillers comtaux élus.
Art 4.29 : Chaque conseiller comtal élu a une voix comptant un, mais, en cas d'égalité, c'est l'avis du Comte qui prévaut.

Du vote des trois-quarts
Art 4.34 : Le vote des trois-quarts se pose sous forme de question à laquelle on ne peut répondre que "oui" ou "non".
Art 4.35 : Le vote des trois-quarts prend fin lorsque le délais est atteint ou que tous les conseillers se sont exprimés
Art 4.36 : Le vote se résout de la manière suivante: si l'objet reçoit au moins la majorité des trois-quarts des personnes s'étant exprimées, il est accepté. Autrement il est refusé.


Question:

Etes-vous d'accord avec la correction de ces décrets?

Total des votes : 11
OUI 90%
NON 10%


Ont votés
Oui [10]
Jean Pol
Sir Labreck
Hiro
Chany
Himura
Joanou
Kalvinus
Nirina
Patcaf

Non [1]
Natanael

Les conseillers s'étant tous exprimés , les 3/4 en accord à la correction de la constitution concernant la noblesse artésiennes, la proposition est adoptée.

Fait à Arras, ce 9ème jour de janvier de l'An de grâce 1460.





Comte d'Artois



_________________
TOUTES LES REMARQUES POUR LES ADMINS DOIVENT SE FAIRE STRICTEMENT PAR MP
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Mar 3 Juil 2012 - 14:20

Citation :



    Oyez! Oyez!

    A tous y-ceux et y-celles que ce présent escrit liront ou entendront,

    Salut.


    Qu'il soit su que Nous, Chevalier_bayard de Clairambault, Seigneur de Flobecq, Comte d'Artois, faisons savoir ce qui suit :

    Que l'article de loi 2.11 – de la citoyenneté – édicté tel qu'il suit – n'existe plus .

    Citation :
    Art. 2.11 - Citoyenneté
    Le comte d'Artois peut retirer la citoyenneté selon son bon vouloir, avec l'approbation du Conseil comtal artésien.

    Il est remplacé par:

    Citation :
    Art. 2.11 - Citoyenneté
    Le comte d'Artois peut accorder ou retirer la citoyenneté selon son bon vouloir, avec l'approbation du Conseil comtal artésien.

    Et pour que nul ne puisse contester ce document, Nous le ratifions de notre main et y-apposons le sceau de l'Artois.




_________________
TOUTES LES REMARQUES POUR LES ADMINS DOIVENT SE FAIRE STRICTEMENT PAR MP
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Mar 25 Sep 2012 - 16:38

Citation :

Citation :


    A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
    Salut.


    En continuité de modifications apportées au mandat précédent et sous la demande de Crysline, un vote a été tenu du 15 au 17 septembre 1460.
    Acceptez-vous les modifications suivantes au Code du Guet Artésien et de la Constitution Artésienne [Titre Six : Les forces armées]
    Citation :
    LE CODE DU GUET ARTESIEN

    Article 2.1.6.2 Les auxiliaires du guet (civile)


    L'auxiliaire du guet se doit d’être artésien et de respecter les lois relatives à son statut, comme stipulé dans la constitution artésienne (article 6.7).

    Peut être reprit comme auxiliaire : Un citoyen de confiance- sur recommandation du responsable du guet local-, ou bien encore un soldat de l’Ost. Ils auront accès au PAV après accord du prévôt ou du Comte, comme stipulé dans la constitution artésienne (article 6.8.1) mais n' auront pas accès à la prévôté.

    Leurs missions :

    L'auxiliaire du guet se doit de prêter serment au même titre que les officiers du Guet en référence à l’article 6.4 de la constitution artésienne. Les membres de l'Ost en sont dispensés du fait de leurs prestations de serment en tant que soldats, comme stipulé dans la constitution artésienne (article 6.9).

    Ils pourront prétendre à un salaire grâce à la prise d’un groupe de maréchaux. Ils devront apprendre les rudiments du PAV afin de facilité le dépôt de rapport à la prévôté par un officier du guet et s'occuperont de la surveillance des groupes armés.Un auxiliaire peut être affecté sur n’importe quelle ville du Comté d’Artois, comme stipulé dans la constitution artésienne (article 6.10). Dans le cas où le PAV ne serait pas fait, l auxiliaire devrait remboursé au comté la somme perçue pour la garde et ce même si celle-ci a été effectuée

    Citation :
    Constitution Artésienne

    Titre Six : Les forces armées

    Forces du guet artésiennes


    Art 6.7 : Le chef des réservistes et les réservistes ainsi que les auxiliaires se doivent d’être artésiens, de respecter la présente constitution ainsi que les lois relatives à son statut.

    Art 6.8.1 : Les réservistes et auxiliaires sont nommés par les instructeurs du guet après formation et mis a disposition du Chef des réservistes, après accord du Prévôt ou du Comte.

    Art 6.9 : Les réservistes et auxiliaires doivent prêter serment au même titre que les officiers du Guet en référence à l’article 6.4 de la constitution artésienne. Les membres de l'Ost en sont dispensés du fait de leurs prestations de serment en tant que soldats.

    Art 6.10 :Un réserviste et un auxiliaire peut être affecté sur n’importe quelle ville du Comté d’Artois
Citation :
OUI
91% [ 10 ]
NON
0% [ 0 ]
SANS AVIS
9% [ 1 ]
Total des votes : 11


Le vingtième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX :
Charles Labrèche, Porte-Parole du conseil d'Artois a rédigé;
Le Comte d'Artois, souverain en ses terres, de sa signature et de son sceau a ratifié.




Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Jeu 9 Mai 2013 - 14:16

Citation :


    A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
    Salut.



    Après près d'une année de travail sur la refonte de la Constitution Artésienne, ce travail va bientôt prendre fin. Il a été présenté pour avis aux membres du Haut-Conseil, la refonte de cette constitution pour le préambule, les Titres Premier, Tiers, Quart, Quint et Six. Le Titre second sera quant à lui modifié une fois la discussion sur la noblesse terminée. Ces votes ont été votés avec majorité des trois quarts comme stipulé dans la Constitution en place.


    Citation :
    Art 1.7 : Pour modifier cette Constitution, le Conseil comtal doit obtenir la majorité des trois quarts
    Art 4.1 : Le Conseil comtal est la plus haute autorité du conseil d'Artois. Il est dirigé par le Comte d'Artois et a autorité pour édicter lois, décrets et rendre justice.




    Ainsi,

    Nous, Vidara Valensky, Comte d'Artois, Abrogeons la Constitution du concernant le préambule, et les titres suivants : Premier, Tiers, Quart, Quint et six et Annonçons la refonte de la Constitution Artésienne notamment le préambule, le Titre Premier relatif aux dispositions générales , Titre Tiers relatif au Comte d'Artois et du Conseil comtal, Titre quart relatif au Conseil des villes et des Maires, Titre Quint relatif aux forces armées et Titre Six relatif à la la Noblesse. Ces titres apparaîtront désormais comme ci-dessus :


    Citation :


    Citation :
    Préambule

    Adoptée par l'ensemble du Conseil comtal, la Constitution Artésienne régit la société du glorieux et fier Comté d'Artois, et ceci de manière intemporelle, comme source du droit artésien, afin de tendre vers le bien-être et la Justice.

    Nul n'est censé l'ignorer, et nul ne peut aller à son encontre.





    Citation :
    Titre Premier : Du Comté d'Artois et de ses Institutions

    Art. I.1 : L'Artois est un Etat indépendant.
    Art. I.1.1 : Ses frontières sont strictement inviolables.
    Art. I.1.2 : Sa capitale est la ville d'Arras et ses institutions y siègent.
    Art. I.2 : La langue officielle de l'Artois est le français.
    Art. I.3 : La religion officielle de l'Artois est l'aristotélisme, tel que définie par l'Eglise Romaine et son dogme.
    Art. I.4 : La devise officielle de l'Artois est "Artois, rends-toi ! Que nenni, ma foi !".
    Art. I.5 : Le blason comtal de l'Artois est azur semé de fleurs-de-lys d'or, au lambel de gueules à trois pendants chargés chacun de trois châteaux d'or, alias de France au lambel de Castille.

    Des institutions artésiennes :

    Art. I.6 : Le Comte est l'Institution suprême en Artois.
    Art. I.7 : Le Conseil comtal est l'organe gestionnaire et décisionnaire du Comté d'Artois.
    Art. I.8 : Le Conseil des villes est le lien entre les villes artésiennes et le Conseil comtal.
    Art. I.9 : Le Palais de justice est le siège de la Justice artésienne.
    Art. I.10 : Le Guet est chargé de la sécurité intérieure des villes artésiennes.
    Art. I.11 : L'Ost est chargé de la sécurité militaire du Comté d'Artois.
    Art. I.12 : Le Palais Saint Vaast est le siège de la diplomatie d'Artois.
    Art. I.13 : La Hérauderie d'Artois est chargée des affaires héraldiques et nobiliaires.
    Art. I.14 : L'Université d'Artois est le lieu d'éducation et de culture du Comté d'Artois.
    Art. I.15 : La Marine artésienne civile est chargée de la gestion des ports artésiens et des affaires maritimes.





    Citation :
    Titre Tiers : Du Comte d'Artois et du Conseil comtal

    Des dispositions générales :

    Art. III.1 : Le Conseil comtal est chargé de la gestion du territoire artésien ainsi que de ses composantes en ce qu'il incarne le pouvoir décisionnel en Artois.
    Art. III.2 : Le Conseil Comtal est composé de deux entités principales : le Comte d'Artois, et les Conseillers comtaux sous sa direction.

    Du Comte d'Artois :

    Art. III.3 : Le Comte d'Artois est reconnu dans ses fonctions par la majorité des citoyens artésiens élus aux élections comtales.
    Art. III.4 : Le Comte veille au bon fonctionnement des institutions artésiennes en attribuant et en retirant les postes comme bon lui semble.
    Art. III.4.1 : Exception est faite pour l'attribution du poste de Recteur.
    Art. III.5 : Le Comte promulgue les décisions du Conseil comtal en y apposant son scel.
    Art. III.6 : Le Comte représente l'Artois hors du territoire. Il est la plus haute autorité diplomatique du Comté.
    Art. III.7 : Le Comte a le droit de rendre justice sur les terres d'Artois. Il est la plus haute autorité judiciaire du Comté.
    Art. III.7.1 : Il possède le droit de grâce. Ce droit consiste à alourdir, alléger ou supprimer une peine, dans le respect du de Legibus et Consuetudinis Artesiae.
    Art. III.8 : Le Comte peut demander les pleins pouvoirs du Conseil comtal en cas d'urgence par un vote à la majorité absolue d'une durée de vingt-quatre heures.
    Art. III.8.1 : Il conserve ce droit jusqu'à ce qu'il y renonce ou qu'au moins six Conseillers le demandent.
    Art. III.9 : Le Comte assure la permanence des institutions, et ne peut donc aller contre elles. Il doit respecter la Constitution en toute circonstance.
    Art. III.10 : En cas de manquement grave, le Comte peut faire l'objet d'un vote de destitution à la majorité des trois quarts, soit les voix de neuf Conseillers sur onze.

    Des Conseillers comtaux :

    Des postes principaux occupés par les Conseillers

    Art. III.11 : Les Conseillers sont répartis par le Comte dans les postes suivants :
    Art. III.11.1 : Le Bailli assure la gestion de la trésorerie du Comté, l'approvisionnement en animaux, l'embauche de fonctionnaires, et le suivi des mandats en coordination avec le Commissaire au Commerce.
    Art. III.11.2 : Le Capitaine dirige l'Ost.
    Art. III.11.3 : Le Chancelier organise les relations diplomatiques de l'Artois depuis le Palais Saint-Vaast.
    Art. III.11.4 : Le Commissaire au Commerce est en charge des marchandises du Comté d'Artois.
    Art. III.11.5 : Le Commissaire aux Mines est en charge des mines et des ports artésiens.
    Art. III.11.5.1 : Le Commissaire aux Mines peut nommer et révoquer un chef de port.
    Art. III.11.6 : Le Connétable est responsable du budget et de la logistique des biens alloués aux forces armées.
    Art. III.11.7 : Le Conseiller maritime assure l'organisation de la Marine civile.
    Art. III.11.8 : Le Coordinateur des Maires assure la communication entre les Maires et le Conseil comtal au sein du Conseil des villes.
    Art. III.11.9 : Le Juge est chargé de rendre la Justice au nom du Comte.
    Art. III.11.10 : Le Porte-Parole assure la communication entre le Conseil comtal et le peuple artésien.
    Art. III.11.11 : Le Prévôt des Maréchaux dirige le Guet.
    Art. III.11.12 : Le Procureur porte devant le tribunal artésien les affaires qu'il estime suffisamment graves et documentées. Il assure la conduite de l'accusation et convoque les témoins à charge.
    Art. III.12 : Le Conseil comtal peut créer des postes supplémentaires selon ses besoins.

    Des Conseillers comtaux élus

    Art. III.13 : Les Conseillers comtaux élus sont onze citoyens élus lors des élections comtales
    Art. III.14 : Ils sont considérés comme tels dès la reconnaissance du Comte d'Artois.
    Art. III.15 : Ils reçoivent leurs directives du Comte d'Artois et lui obéissent.

    Des Conseillers comtaux non-élus

    Art. III.16 : Les Conseillers comtaux non-élus sont des citoyens artésiens désignés pour apporter leur expertise dans le domaine choisi.
    Art. III.17 : Ils sont désignés par vote du Conseil comtal pour y siéger.
    Art. III.18 : Ils ne disposent pas du droit de vote.
    Art. III.19 : Ils peuvent se voir confier les postes de Chancelier, de Conseiller maritime et de Coordinateur des Maires.

    Des devoirs des Conseillers comtaux :

    Art. III.20 : Les Conseillers sont tenus aux devoirs suivants :
    Art. III.20.1 : Devoir d'obéissance : Ils doivent obéissance au Comte d'Artois et se doivent de suivre ses directives.
    Art. III.20.2 : Devoir de collégialité : Ils ne doivent pas critiquer publiquement une décision du Conseil comtal ou faire en sorte de compromettre l'unité du Conseil comtal.
    Art. III.20.3 : Devoir de confidentialité : Ils ne peuvent divulguer des informations considérées comme sensibles issues du Conseil comtal ou d'ailleurs.
    Art. III.20.4 : Devoir de bon sens : Ils doivent prendre garde à leurs paroles et à leurs actes en tant que représentants du peuple artésien.
    Art. III.20.5 : Devoir d'engagement : Ils doivent accomplir les tâches qui leur sont attribuées et participer activement et régulièrement aux travaux du Conseil comtal.
    Art. III.20.5.1 : Un Conseiller prévoyant une absence prolongée ou déménageant dans une autre région se doit de démissionner du Conseil comtal avec un préavis d'une semaine.
    Art. III.21 : En cas de non-respect des devoirs sus-cités, le Comte peut proposer l'exclusion d'un Conseiller par l'intermédiaire d'un vote à la majorité des trois quarts, soit les voix de neuf Conseillers sur onze.

    Du vote au Conseil comtal :

    Art. III.22 : Le vote est une procédure lancée par le Comte au sein du Conseil comtal pour lui permettre d'avoir l'avis de ses Conseillers comtaux élus sur un sujet donné.
    Art. III.22.1 : En cas d’absence, un Conseiller peut fournir une procuration à un autre Conseiller.
    Art. III.22.2 : Le Comte possède un droit de veto permanent.
    Art. III.22.2.1 : Exception sera faite dans le cas mentionné par l'article III.10.
    Art. III.23 : Sauf mention contraire, tous les votes du Conseil comtal sont à la majorité absolue.
    Art. III.23.1 : En cas d'égalité, le Comte décide du résultat final.
    Art. III.24 : Sauf mention contraire, tous les votes du Conseil comtal durent soixante-douze heures.
    Art. III.24.1 : Les votes se terminent à l'expiration du délai, lorsque tous les conseillers se sont exprimés ou lorsque la majorité absolue est atteinte.
    Art. III.25 : Aucun texte ne peut acquérir de valeur juridique sans être scellé par le Comte et sans avoir fait l'objet d'un vote du Conseil comtal.
    Art. III.25.1 : Les décrets comtaux peuvent acquérir une valeur juridique grâce au seul sceau du Comte.





    Citation :
    Titre Quart : Des Maires et du Conseil des villes

    Art. IV.1 : La mairie est l'organe central de gestion d'une ville.
    Art. IV.2 : Le Maire est un citoyen artésien élu à la tête d'une mairie par ses semblables.
    Art. IV.3 : C'est un officier comtal qui peut être destitué par vote du Conseil comtal s'il ne respecte pas ses obligations.
    Art. IV.3.1 : Le Conseil comtal lui désigne alors un remplaçant jusqu'à la prochaine élection.
    Art. IV.4 : Le Conseil des villes est l'institution rassemblant les Maires, leurs officiers si besoin, les Tribuns et le Coordinateur des Maires, principalement.

    Des compétences du Maire :

    Art. IV.5 : Le Maire a pour mission d'assurer la gestion de la ville dont il a la charge.
    Art. IV.5.1 : Il peut nommer des officiers municipaux pour l'assister dans son travail.
    Art. IV.6 : Il peut rédiger et abroger des arrêtés municipaux, avec l'accord du Conseil comtal.
    Art. IV.7 : Il peut lever l'impôt, avec l'accord du Conseil comtal.
    Art. IV.8 : Il nomme et révoque le Tribun.
    Art. IV.8.1 : Le Tribun est un officier municipal qui assiste le Maire pour la communication et la transmission des doléances, ainsi que pour l'accueil des nouveaux arrivants.

    Des obligations du Maire :

    Art. IV.9 : Le Maire est tenu de coopérer avec le Conseil comtal.
    Art. IV.10 : Il doit être présent pour remplir ses responsabilités d'élu et de membre du Conseil des villes.
    Art. IV.10.1 : En cas d'absence prolongée, il doit prévenir le Coordinateur des Maires ou le Comte d'Artois.
    Art. IV.11 : Il est tenu de faire preuve de bon-sens et de bienséance en public.
    Art. IV.12 : Il est tenu au devoir de confidentialité.





    Citation :
    Titre Quint : Des forces armées

    Art. V.1 : Les membres des forces armées sont des citoyens artésiens tels que définis par l'article II.6.
    Art. V.2 : Les membres des forces armées prêtent serment sur l’honneur, devant Dieu et le Comte légitimement élu par le peuple artésien, afin d’être officiellement assermentés.

    Du Guet artésien :

    Art. V.3 : La sécurité intérieure des villes est confiée aux membres du Guet sous la responsabilité du Prévôt des Maréchaux.
    Art. V.4 : Le Guet artésien est régi par le Code du Guet artésien.
    Art. V.5 : Faute d’une preuve permettant de trancher, la parole d'un membre du Guet l’emporte sur celle d’un individu non-assermenté.

    De l'Ost d’Artois :

    Art. V.6 : La sécurité intérieure militaire du Comté d'Artois est confiée à l'Ost sous la responsabilité du Capitaine d’Artois.
    Art. V.7 : L'Ost d'Artois est régi par le Code militaire de l'Ost d'Artois.

    Des autres formes de groupes armés :

    Art. V.8 : Tout groupement d'individus pouvant prendre les armes et n'étant pas reconnu officiellement par le Conseil comtal d'Artois est interdit.





    Citation :
    Titre Six : De la Noblesse

    Art. VI.1 : Est noble artésien toute personne détenant fief en Artois ou étant héritier de noble artésien.
    Art. VI.2 : Tout noble ayant un fief en Artois prête allégeance au Comte d'Artois.
    Art. VI.2.1 : Exception est faite pour les nobles issus du mérite.
    Art. VI.3 : Tout noble doit se conformer aux règles de la Charte de la noblesse du Comté d'Artois.

    Des privilèges :

    Art. VI.4 : Les nobles artésiens ne sont pas tenus au respect des décrets municipaux ; seul leur honneur les y contraint.
    Art. VI.5 : Les nobles artésiens sont libres de circuler en maisonnée [groupe armé] en Artois.







    Faict Le deuxième jour du mois de mai de l'an de grâce MCDLXI :
    Neidanac, Porte-Parole du conseil d'Artois a rédigé;
    Le Comte d'Artois, souverain en ses terres, de sa signature et de son sceau a ratifié.









Pour mémoire, ancien texte :

Spoiler:
 


****************************************

Nouvelles modifications

Citation :

Au peuple d'Artois,
A tous ceux qui liront ou ce feront lire cette annonce,
Salut.


Annonçons ce jour, qu'avec 9 voix en faveur pour 9 voix requises, le Titre Second de notre Constitution proposé par le Pôle Réforme est adopté.

Pour information, le Titre Second se présente de la façon qui suit :
Citation :
Titre Second : Des droits fondamentaux, de la citoyenneté et des droits particuliers

Des droits fondamentaux :

Les droits fondamentaux sont applicables à toute personne se trouvant sur les terres artésiennes.

Art. II.1 : La liberté d’expression est garantie en Artois du moment que son exercice ne trouble pas l'ordre public.
Art. II.2 : Le droit de procédure judiciaire est garanti en Artois.
Art. II.3 : Toute religion est tolérée dans la sphère privée si elle est reconnue par le Comté.
Art. II.4 : La liberté de réunion est garantie sur le territoire artésien.
Art. II.5 : Toute restriction d’un droit fondamental doit être justifiée par un intérêt public ou par la protection d’un droit fondamental d’autrui.

De la citoyenneté :

Art. II.6 : Est artésien, toute personne étant née In Gratibus sur le sol artésien, possédant un fief en Artois, ou résidant In Gratibus depuis plus de deux mois en Artois.
Art. II.6.1 : Il est cependant loisible au Prévôt d'opposer un avis motivé à l'encontre d'une naturalisation.
Art. II.7 : Toute personne ayant déménagé depuis plus de deux mois hors d'Artois se verra retirer la citoyenneté artésienne.
Art. II.8 : Le Comte d'Artois peut octroyer, laisser ou retirer la citoyenneté artésienne, avec l'approbation du Conseil comtal.

Des droits particuliers :

Art. II.9 : Seul un citoyen artésien peut devenir Conseiller comtal, Maire, Tribun, diplomate, membres de l'Ost ou du Guet.
Art. II.9.1 : Exception sera faite par décision du Conseil comtal en cas de situation d'urgence.




Fait à Arras, en ce vingt-huitième jour de May de l'An de grâce 1461.




Ancien texte:

Spoiler:
 

_________________
TOUTES LES REMARQUES POUR LES ADMINS DOIVENT SE FAIRE STRICTEMENT PAR MP
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur

avatar

Nombre de messages : 1871
Village : Ici
Classe sociale : Adm
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    Jeu 13 Juin 2013 - 13:31

Citation :

Au peuple d'Artois,
A tous ceux qui liront ou ce feront lire cette annonce,
Salut.


Comme certains l'ont peut-être remarqué, avec le vote et l'annonce de la promulgation du dernier titre de la nouvelle Constitution, celle-ci est désormais complètement terminée.
Afin qu'elle soit claire et présentée dans son intégralité pour chacun de nos concitoyens comme pour les voyageurs passant en nos terres et les autres étrangers, voici la nouvelle Constitution du fier Comté d'Artois dans sa forme définitive. L'ancien Constitution est donc désormais officiellement et complètement abrogée.


Citation :
Préambule

Adoptée par l'ensemble du Conseil comtal, la Constitution Artésienne régit la société du glorieux et fier Comté d'Artois, et ceci de manière intemporelle, comme source du droit artésien, afin de tendre vers le bien-être et la Justice.

Nul n'est censé l'ignorer, et nul ne peut aller à son encontre.

Titre Premier : Du Comté d'Artois et de ses Institutions

Art. I.1 : L'Artois est un Etat indépendant.
Art. I.1.1 : Ses frontières sont strictement inviolables.
Art. I.1.2 : Sa capitale est la ville d'Arras et ses institutions y siègent.
Art. I.2 : La langue officielle de l'Artois est le français.
Art. I.3 : La religion officielle de l'Artois est l'aristotélisme, tel que définie par l'Eglise Romaine et son dogme.
Art. I.4 : La devise officielle de l'Artois est "Artois, rends-toi ! Que nenni, ma foi !".
Art. I.5 : Le blason comtal de l'Artois est azur semé de fleurs-de-lys d'or, au lambel de gueules à trois pendants chargés chacun de trois châteaux d'or, alias de France au lambel de Castille.

Des institutions artésiennes :

Art. I.6 : Le Comte est l'Institution suprême en Artois.
Art. I.7 : Le Conseil comtal est l'organe gestionnaire et décisionnaire du Comté d'Artois.
Art. I.8 : Le Conseil des villes est le lien entre les villes artésiennes et le Conseil comtal.
Art. I.9 : Le Palais de justice est le siège de la Justice artésienne.
Art. I.10 : Le Guet est chargé de la sécurité intérieure des villes artésiennes.
Art. I.11 : L'Ost est chargé de la sécurité militaire du Comté d'Artois.
Art. I.12 : Le Palais Saint Vaast est le siège de la diplomatie d'Artois.
Art. I.13 : La Hérauderie d'Artois est chargée des affaires héraldiques et nobiliaires.
Art. I.14 : L'Université d'Artois est le lieu d'éducation et de culture du Comté d'Artois.
Art. I.15 : La Marine artésienne civile est chargée de la gestion des ports artésiens et des affaires maritimes.

Titre Second : Des droits fondamentaux, de la citoyenneté et des droits particuliers

Des droits fondamentaux :

Les droits fondamentaux sont applicables à toute personne se trouvant sur les terres artésiennes.

Art. II.1 : La liberté d’expression est garantie en Artois du moment que son exercice ne trouble pas l'ordre public.
Art. II.2 : Le droit de procédure judiciaire est garanti en Artois.
Art. II.3 : Toute religion est tolérée dans la sphère privée si elle est reconnue par le Comté.
Art. II.4 : La liberté de réunion est garantie sur le territoire artésien.
Art. II.5 : Toute restriction d’un droit fondamental doit être justifiée par un intérêt public ou par la protection d’un droit fondamental d’autrui.

De la citoyenneté :

Art. II.6 : Est artésien, toute personne étant née In Gratibus sur le sol artésien, possédant un fief en Artois, ou résidant In Gratibus depuis plus de deux mois en Artois.
Art. II.6.1 : Il est cependant loisible au Prévôt d'opposer un avis motivé à l'encontre d'une naturalisation.
Art. II.7 : Toute personne ayant déménagé depuis plus de deux mois hors d'Artois se verra retirer la citoyenneté artésienne.
Art. II.8 : Le Comte d'Artois peut octroyer, laisser ou retirer la citoyenneté artésienne, avec l'approbation du Conseil comtal.

Des droits particuliers :

Art. II.9 : Seul un citoyen artésien peut devenir Conseiller comtal, Maire, Tribun, diplomate, membres de l'Ost ou du Guet.
Art. II.9.1 : Exception sera faite par décision du Conseil comtal en cas de situation d'urgence.

Titre Tiers : Du Comte d'Artois et du Conseil comtal

Des dispositions générales :

Art. III.1 : Le Conseil comtal est chargé de la gestion du territoire artésien ainsi que de ses composantes en ce qu'il incarne le pouvoir décisionnel en Artois.
Art. III.2 : Le Conseil Comtal est composé de deux entités principales : le Comte d'Artois, et les Conseillers comtaux sous sa direction.

Du Comte d'Artois :

Art. III.3 : Le Comte d'Artois est reconnu dans ses fonctions par la majorité des citoyens artésiens élus aux élections comtales.
Art. III.4 : Le Comte veille au bon fonctionnement des institutions artésiennes en attribuant et en retirant les postes comme bon lui semble.
Art. III.4.1 : Exception est faite pour l'attribution du poste de Recteur.
Art. III.5 : Le Comte promulgue les décisions du Conseil comtal en y apposant son scel.
Art. III.6 : Le Comte représente l'Artois hors du territoire. Il est la plus haute autorité diplomatique du Comté.
Art. III.7 : Le Comte a le droit de rendre justice sur les terres d'Artois. Il est la plus haute autorité judiciaire du Comté.
Art. III.7.1 : Il possède le droit de grâce. Ce droit consiste à alourdir, alléger ou supprimer une peine, dans le respect du De Legibus et Consuetudinis Artesiae.
Art. III.8 : Le Comte peut demander les pleins pouvoirs du Conseil comtal en cas d'urgence par un vote à la majorité absolue d'une durée de vingt-quatre heures.
Art. III.8.1 : Il conserve ce droit jusqu'à ce qu'il y renonce ou qu'au moins six Conseillers le demandent.
Art. III.9 : Le Comte assure la permanence des institutions, et ne peut donc aller contre elles. Il doit respecter la Constitution en toute circonstance.
Art. III.10 : En cas de manquement grave, le Comte peut faire l'objet d'un vote de destitution à la majorité des trois quarts, soit les voix de neuf Conseillers sur onze.

Des Conseillers comtaux :

Des postes principaux occupés par les Conseillers

Art. III.11 : Les Conseillers sont répartis par le Comte dans les postes suivants :
Art. III.11.1 : Le Bailli assure la gestion de la trésorerie du Comté, l'approvisionnement en animaux, l'embauche de fonctionnaires, et le suivi des mandats en coordination avec le Commissaire au Commerce.
Art. III.11.2 : Le Capitaine dirige l'Ost.
Art. III.11.3 : Le Chancelier organise les relations diplomatiques de l'Artois depuis le Palais Saint-Vaast.
Art. III.11.4 : Le Commissaire au Commerce est en charge des marchandises du Comté d'Artois.
Art. III.11.5 : Le Commissaire aux Mines est en charge des mines et des ports artésiens.
Art. III.11.5.1 : Le Commissaire aux Mines peut nommer et révoquer un chef de port.
Art. III.11.6 : Le Connétable est responsable du budget et de la logistique des biens alloués aux forces armées.
Art. III.11.7 : Le Conseiller maritime assure l'organisation de la Marine civile.
Art. III.11.8 : Le Coordinateur des Maires assure la communication entre les Maires et le Conseil comtal au sein du Conseil des villes.
Art. III.11.9 : Le Juge est chargé de rendre la Justice au nom du Comte.
Art. III.11.10 : Le Porte-Parole assure la communication entre le Conseil comtal et le peuple artésien.
Art. III.11.11 : Le Prévôt des Maréchaux dirige le Guet.
Art. III.11.12 : Le Procureur porte devant le tribunal artésien les affaires qu'il estime suffisamment graves et documentées. Il assure la conduite de l'accusation et convoque les témoins à charge.
Art. III.12 : Le Conseil comtal peut créer des postes supplémentaires selon ses besoins.

Des Conseillers comtaux élus

Art. III.13 : Les Conseillers comtaux élus sont onze citoyens élus lors des élections comtales
Art. III.14 : Ils sont considérés comme tels dès la reconnaissance du Comte d'Artois.
Art. III.15 : Ils reçoivent leurs directives du Comte d'Artois et lui obéissent.

Des Conseillers comtaux non-élus

Art. III.16 : Les Conseillers comtaux non-élus sont des citoyens artésiens désignés pour apporter leur expertise dans le domaine choisi.
Art. III.17 : Ils sont désignés par vote du Conseil comtal pour y siéger.
Art. III.18 : Ils ne disposent pas du droit de vote.
Art. III.19 : Ils peuvent se voir confier les postes de Chancelier, de Conseiller maritime et de Coordinateur des Maires.

Des devoirs des Conseillers comtaux :

Art. III.20 : Les Conseillers sont tenus aux devoirs suivants :
Art. III.20.1 : Devoir d'obéissance : Ils doivent obéissance au Comte d'Artois et se doivent de suivre ses directives.
Art. III.20.2 : Devoir de collégialité : Ils ne doivent pas critiquer publiquement une décision du Conseil comtal ou faire en sorte de compromettre l'unité du Conseil comtal.
Art. III.20.3 : Devoir de confidentialité : Ils ne peuvent divulguer des informations considérées comme sensibles issues du Conseil comtal ou d'ailleurs.
Art. III.20.4 : Devoir de bon sens : Ils doivent prendre garde à leurs paroles et à leurs actes en tant que représentants du peuple artésien.
Art. III.20.5 : Devoir d'engagement : Ils doivent accomplir les tâches qui leur sont attribuées et participer activement et régulièrement aux travaux du Conseil comtal.
Art. III.20.5.1 : Un Conseiller prévoyant une absence prolongée ou déménageant dans une autre région se doit de démissionner du Conseil comtal avec un préavis d'une semaine.
Art. III.21 : En cas de non-respect des devoirs sus-cités, le Comte peut proposer l'exclusion d'un Conseiller par l'intermédiaire d'un vote à la majorité des trois quarts, soit les voix de neuf Conseillers sur onze.

Du vote au Conseil comtal :

Art. III.22 : Le vote est une procédure lancée par le Comte au sein du Conseil comtal pour lui permettre d'avoir l'avis de ses Conseillers comtaux élus sur un sujet donné.
Art. III.22.1 : En cas d’absence, un Conseiller peut fournir une procuration à un autre Conseiller.
Art. III.22.2 : Le Comte possède un droit de veto permanent.
Art. III.22.2.1 : Exception sera faite dans le cas mentionné par l'article III.10.
Art. III.23 : Sauf mention contraire, tous les votes du Conseil comtal sont à la majorité absolue.
Art. III.23.1 : En cas d'égalité, le Comte décide du résultat final.
Art. III.24 : Sauf mention contraire, tous les votes du Conseil comtal durent soixante-douze heures.
Art. III.24.1 : Les votes se terminent à l'expiration du délai, lorsque tous les conseillers se sont exprimés ou lorsque la majorité absolue est atteinte.
Art. III.25 : Aucun texte ne peut acquérir de valeur juridique sans être scellé par le Comte et sans avoir fait l'objet d'un vote du Conseil comtal.
Art. III.25.1 : Les décrets comtaux peuvent acquérir une valeur juridique grâce au seul sceau du Comte.

Titre Quart : Des Maires et du Conseil des villes

Art. IV.1 : La mairie est l'organe central de gestion d'une ville.
Art. IV.2 : Le Maire est un citoyen artésien élu à la tête d'une mairie par ses semblables.
Art. IV.3 : C'est un officier comtal qui peut être destitué par vote du Conseil comtal s'il ne respecte pas ses obligations.
Art. IV.3.1 : Le Conseil comtal lui désigne alors un remplaçant jusqu'à la prochaine élection.
Art. IV.4 : Le Conseil des villes est l'institution rassemblant les Maires, leurs officiers si besoin, les Tribuns et le Coordinateur des Maires, principalement.

Des compétences du Maire :

Art. IV.5 : Le Maire a pour mission d'assurer la gestion de la ville dont il a la charge.
Art. IV.5.1 : Il peut nommer des officiers municipaux pour l'assister dans son travail.
Art. IV.6 : Il peut rédiger et abroger des arrêtés municipaux, avec l'accord du Conseil comtal.
Art. IV.7 : Il peut lever l'impôt, avec l'accord du Conseil comtal.
Art. IV.8 : Il nomme et révoque le Tribun.
Art. IV.8.1 : Le Tribun est un officier municipal qui assiste le Maire pour la communication et la transmission des doléances, ainsi que pour l'accueil des nouveaux arrivants.

Des obligations du Maire :

Art. IV.9 : Le Maire est tenu de coopérer avec le Conseil comtal.
Art. IV.10 : Il doit être présent pour remplir ses responsabilités d'élu et de membre du Conseil des villes.
Art. IV.10.1 : En cas d'absence prolongée, il doit prévenir le Coordinateur des Maires ou le Comte d'Artois.
Art. IV.11 : Il est tenu de faire preuve de bon-sens et de bienséance en public.
Art. IV.12 : Il est tenu au devoir de confidentialité.

Titre Quint : Des forces armées

Art. V.1 : Les membres des forces armées sont des citoyens artésiens tels que définis par l'article II.6.
Art. V.2 : Les membres des forces armées prêtent serment sur l’honneur, devant Dieu et le Comte légitimement élu par le peuple artésien, afin d’être officiellement assermentés.

Du Guet artésien :

Art. V.3 : La sécurité intérieure des villes est confiée aux membres du Guet sous la responsabilité du Prévôt des Maréchaux.
Art. V.4 : Le Guet artésien est régi par le Code du Guet artésien.
Art. V.5 : Faute d’une preuve permettant de trancher, la parole d'un membre du Guet l’emporte sur celle d’un individu non-assermenté.

De l'Ost d’Artois :

Art. V.6 : La sécurité intérieure militaire du Comté d'Artois est confiée à l'Ost sous la responsabilité du Capitaine d’Artois.
Art. V.7 : L'Ost d'Artois est régi par le Code militaire de l'Ost d'Artois.

Des autres formes de groupes armés :

Art. V.8 : Tout groupement d'individus pouvant prendre les armes et n'étant pas reconnu officiellement par le Conseil comtal d'Artois est interdit.

Titre Six : De la Noblesse

Art. VI.1 : Est noble artésien toute personne détenant fief en Artois ou étant héritier de noble artésien.
Art. VI.2 : Tout noble ayant un fief en Artois prête allégeance au Comte d'Artois.
Art. VI.2.1 : Exception est faite pour les nobles issus du mérite.
Art. VI.3 : Tout noble doit se conformer aux règles de la Charte de la noblesse du Comté d'Artois.

Des privilèges :

Art. VI.4 : Les nobles artésiens ne sont pas tenus au respect des décrets municipaux ; seul leur honneur les y contraint.
Art. VI.5 : Les nobles artésiens sont libres de circuler en maisonnée [groupe armé] en Artois.




Nous remercions tout particulièrement les membres du Pôle Réforme qui ont su, au fil des mois, pousser les différents Conseils à faire avancer l'un des textes les plus importants de notre beau Comté. Nous remercions également les différents conseillers qui se sont impliqués dans cette réforme.

Artois rend toi ! Que nenny ma foy !

Fait à Arras, en ce dixième jour de Juin de l'An de grâce 1461.



_________________
TOUTES LES REMARQUES POUR LES ADMINS DOIVENT SE FAIRE STRICTEMENT PAR MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne    

Revenir en haut Aller en bas
 
Z. Annonces des diverses modif : Constitution Artésienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» 8. Diverses chartes (Avocats, Noblesse, Bourgmestre, Tribun)
» Mirlande Manigat est contre l'Amendement de la Constitution
» Osner Févry ne veut pas d'amendement de la constitution de 1987
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Arras :: Le Grand Hall du Donjon :: Informations officielles :: Archives Notifications des changements-
Sauter vers: